ET SI ON DECIDAIT DE RENTRER

30 juillet 2014

douce fin de soirée et belle nuit à chacun d'ente vous:-)

Shiran & Armin Metz : into Infinty °

Shiran Antebi

Posté par SASHAH à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Dans l'espace, une expérience audacieuse pour percer le secret de la vie

En août, la Station spatiale internationale va accueillir un dispositif permettant d'étudier des molécules organiques soumises au vide spatial afin d’en savoir plus sur l’origine de la vie.

7564469-dans-l-espace-une-experience-audacieuse-pour-percer-le-secret-de-la-vie

EXPERIENCE. Comment la vie a-t-elle pu apparaître sur notre planète ? Une expérience visant à apporter des éléments de réponse à cette question existentielle a décollé mercredi 23 juillet 2014 depuis le cosmodrome de Baïkonour, en direction de la Station spatiale internationale (ISS).

Cette expérience nommée PSS (Photochemistryon the Space Station) mobilise pas moins de 12 laboratoires un peu partout dans le monde (Etats-Unis, Allemagne, Pays-Bas, Italie) dont 7 en France.

La vie viendrait de l'espace

Elle vise à mieux comprendre comment est apparue sur Terre la bio-chimie primitive à partir de laquelle la vie a émergé puis s'est développée.

L'une des hypothèses que veulent mettre à l'épreuve les chercheurs est que cette chimie organique* ne serait pas apparue sur Terre mais dans l'espace.

* Des molécules organiques sont composées d'au moins un atome de carbone lié à un atome d'hydrogène. Elles sont étroitement liées à l'existence de la vie : l'ADN lovée dans les cellules est composée d'un assemblage de telles molécules organiques.

En effet, "il est maintenant largement accepté que ce type de matériel (les molécules organiques NDLR) est produit par des processus énergétiques, et qu'il est largement répandu dans certains corps célestes tels que comètes et astéroïdes" expliquent des chercheurs dans une présentation  de l'expérience.

LIREDes composés organiques complexes dans l’espace

"Une fois expulsés de la comète, ces composés sont alors soumis aux radiations solaires durant leur séjour dans l'espace, jusqu'à ce qu'ils finissent éventuellement par atteindre une planète, sur laquelle ils contribuent aux premières réactions chimiques qui précèdent la vie" poursuivent les chercheurs.

L'expérience PSS vise à reproduire ce phénomène en soumettant des molécules organiques semblables à celles que l'on trouve sur les comètes à un bombardement solaire dans le vide spatial.

Affronter le vide et les bombardements de l'espace.

Des échantillons de molécules organiques vont donc être fixés à l'extérieur de la Station spatiale internationale au cours d'une sortie prévue le 21 août prochain. Les molécules resteront ainsi durant plusieurs mois exposées au rayonnement UV émis par le Soleil. "La principale source d'énergie pour amorcer des réactions chimiques dans l'Univers" précisent les chercheurs. Et ce, sans que les molécules ne soient protégées par l'atmosphère terrestre qui filtre une bonne partie de UV qui nous parviennent.

Les données de cette expérience pourront permettre de répondre à de nombreuses questions : "Dans quelle mesure la chimie des comètes est-elle un héritage de la chimie du milieu interstellaire ? Quels sont les mécanismes qui initient la chimie extraordinairement complexe de l’atmosphère de Titan (une lune de Saturne, NDLR) ? Quelles sont les molécules les plus stables à la surface de Mars ?" énumèrent les chercheurs.

Premiers résultats en 2016 ?

Si la démarche est audacieuse, elle n'est pas inédite. "Ce genre d’expérience en orbite terrestre existe depuis la fin des années 1990, commente dans un communiqué Hervé Cottin, responsable scientifique de PSS et professeur à l’UPEC (université Paris-Est Créteil). C’est la troisième fois que nous en installons sur la Station Spatiale Internationale depuis 2008. À chaque fois nous apportons des améliorations à nos protocoles de préparation d’échantillons, nous changeons de molécules et nous améliorons nos dispositifs d’exposition", précise le chercheur.

L'expérience qui profite de nouvelles générations de capteurs devrait s'achever d'ici la fin de l'année prochaine. Les échantillons livreront ensuite leurs secrets dans les différents laboratoires participants à l'expérience.

 

/http://www.sciencesetavenir.fr/espace/

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Alors? Canular ou pas ???

EN DIRECT - Intervention télévisée du Commandement Ashtar

Ajoutée le 21 mars 2014

Ceci est un évènement historique - le Commandement Ashtar, du nom de son leader, est la division de la Confédération Galactique spécialement affectée aux affaires terrestres. C'est à ses membres que nous aurons à faire dans le cadre de la procédure de Premier Contact, car nous faisons parti d'une communauté stellaire beaucoup plus large.

► Cette vidéo est une initiative personnelle qui n'est liée à aucune mouvance ni organisation. L'auteur ne vend rien et ne propose rien d'autre que ses quelques connaissances sur le sujet. De même, il ne tente pas de convaincre qui que ce soit : libre à chacun d'accepter ou non les faits présentés ici.

► Le personnel du commandement Ashtar ou " Ashtar Command " dispose de la technologie et des prérogatives nécessaires pour interrompre, comme c'est le cas ici, les programmes diffusés par ondes hertziennes sur Terre. Cela n'arrive toutefois que lorsque les circonstances l'exigent.

► Sceptique ? L'existence de la (Con)fédération a été mentionnée publiquement par l'ex-ministre Canadien de la défense, Paul Hellyer. C'était fin décembre 2013, en direct à la télévision russe :http://www.youtube.com/watch?v=onP3H3...

► Évidemment, ce ne sont pas les extraterrestres " à sang froid " qui ont émis ce message. Pour bien distinguer qui est qui & en apprendre plus sur la Fédération des planètes, vous pouvez consulter la chaîne Youtube « Arbre Solaire »

► Soyez conscient que toutes les Canalisations étiquetées " Fédération Galactique de la Lumière ", " Ashtar Command " ou autres désignations ne proviennent pas nécessairement de ces sources. Faîtes toujours preuve d'intuition et de discernement. 

* REMARQUE : Il semblerait que la censure ait eu raison d'un tronçon de message qui figure dans plusieurs transcriptions d'époque - cela donne beaucoup plus de sens au texte d'ensemble. Ce paragraphe faisait-il vraiment parti de la transmission d'origine ? Je vous encourage à investiguer à son sujet, le voici en langue originale. Lorsque l'on voit son contenu, on comprend les raisons qui auraient pu pousser à le supprimer : 

A 1.35 mins de la vidéo : « Be still now and listen, for your chance may not come again [ cette première phrase figure dans l'enregistrement ] For many years, your scientists, governments and generals have not heeded our warnings. They have continued to experiment with the evil forces of what you call nuclear energy. Atomic bombs can destroy the Earth, and the beings of your sister worlds, in a moment. The wastes from atomic power systems will poison your planet for many thousands of your years to come. We, who have followed the path of evolution for far longer than you, have long since realized that atomic energy is always directed against life. It has no peaceful application. Its use, and research into its use, must cease at once, or you all risk destruction. All weapons of evil must be removed [ cette dernière phrase figure dans l'enregistrement ] » "

► Ne prenez rien pour acquis. Faites vos propres recherches, documentez-vous, questionnez & remettez en question. Puissiez-vous apprécier ces paroles intemporelles à leur juste valeur et en tirer quelques enseignements profitables. 

Musique : Didier Marouani - " Space Opera "

Cordialement,
Arbre Solaire ღ

10 conseils pour la Divulgation Extraterrestre

Ajoutée le 3 févr. 2014

Notez que certains conseils peuvent s'avérer obsolète si la divulgation survient sous certaines circonstances.

L'humanité s'apprête à vivre un évènement décisif dans son histoire : après des décennies d'embargo sur l'information, nous sommes sur le point d'apprendre l'existence de la Vie ailleurs dans l'Univers. 

► Ce sera le début d'un long processus de révélations publiques. La Divulgation Extraterrestre aura des implications énormes, nos sociétés vont en être chamboulées. Hormis quelques spécialistes du sujet, il n'y aura personne pour calmer les inquiétudes des gens : c'est là que Vous intervenez.

► Par vos connaissances, votre self-contrôle et votre discernement, vous serez le pilier auquel votre entourage pourra s'accrocher durant la tempête. Voici quelques conseils pour rester bien ancré lorsque le monde vacillera autour de vous.

► Ce message est une initiative personnelle qui n'est liée à aucune organisation ni religion, groupe de pensée, mouvance ou autre. L'auteur ne vend rien et ne propose rien d'autre que ses quelques connaissances sur le sujet. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la chaîne Youtube « Arbre Solaire »

En attendant, partager cette vidéo est vivement recommandé. Puissiez-vous vous en souvenir le moment venu. Musique : « The secret life of trees » de Tracy Bartelle. Les remarques additionnelles sont mentionnées dans la vidéo.

► Il est possible que cette divulgation advienne sous une forme non-conventionnelle, au cœur d'une série d'évènements : certains points de la vidéo pourraient alors devenir obsolète. Enfin, notez que les dossiers intra & extraterrestres sont deux faces d'une même pièce.

Cordialement, 
Arbre Solaire ღ

Arbre Solaire

Posté par SASHAH à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Quelle est la différence entre égo, subconscient, corps astral et corps Solaire ? (Quentin Disneur)

(1/2)

Fotolia_64228383_S-768x548

Réponse en audio :

Cliquez ici pour télécharger l’audio

 

(Faites un « clic droit » puis « enregistrez la cible sous »)

Retranscription écrite (modifiée par la spontanéité du Vivant) :

(le ton « parlé » est volontairement conservé)

Bonjour,

Voici une question de Thérèse qui me demande sur le blog « Quelle est la différence entre l’égo, le subconscient et le corps astral ? ».

Je pense que cette question peut intéresser beaucoup de monde et qu’il est intéressant d’apporter quelques éclaircissements en regard de ces notions. Je rajouterai à ces 3 termes le corps Solaire.

Pour commencer, l’égo est un processus d’identification. L’égo n’est pas palpable, il n’est pas possible de le cerner précisément en soi, puisqu’il fait partie du soi. Cette volonté même de le trouver est l’existence de l’égo, un simple processus d’identification en fluctuation constante.

Identifier l’égo en soi est un rejet d’une partie de soi, c’est un acte de manque d’Amour de soi. L’égo représente le manque d’amour, une partie de soi non encore acceptée et intégrée au Tout qui est le Soi.

L’égo n’est pas séparé de soi, c’est l’existence d’une illusion de séparation. Une croyance. La création d’une illusion d’optique par le processus mental d’identification.

Ce processus en constante réinitialisation du « je » maintient la croyance en l’existence d’une personnalité, l’image mentale que nous avons de nous-même, vivant dans un monde.

Là où la Vérité est que nous sommes le monde, croire vivre dans le monde nous fait survivre…et souffrir.

L’égo est donc un processus de survie inadapté aux lois universelles, qui nous fait aller contre le courant alors que nous sommes le courant.

L’égo est l’expression du « je ».

Dire « Je suis » est correct. Cela devient erroné à l’instant même où une étiquette (jugement) est ajoutée au « je suis ».

L’ajout est l’expression du processus d’identification que l’on appelle « égo », insatisfait par fonction, créant une croyance d’existence séparée qui fait souffrir inutilement.

« Je suis » est correct, lorsque « je suis » vibre de tout Son Être comme étant l’ensemble, le Tout et le rien à la fois, la Vie Elle-même qui se Reconnait.

Le Tout étant Complet, il n’y a rien à y ajouter.

À partir du moment où l’on ajoute un adjectif à « je suis », on estime que nous ne sommes pas déjà complets par nature. Nous rejetons donc ce que nous sommes en Essence. Nous nous séparons de la Vie, en suffoquant, au lieu de la reconnaitre comme notre propre respiration.

Dès qu’il existe la sensation de participer à quelque chose, comme un « je » qui voudrait être dans le moment présent et le goûter pleinement, il y a une volonté de prendre qui transforme l’humilité en prétention.

À force de cueillir la pomme, les lois universelles d’harmonie, expression d’abondance par Complétude Éternelle, ne sont plus reconnues, jusqu’à finir par être oubliées.

À quoi cela sert de prendre si Tout nous est déjà donné ?

Il n’y a rien à faire, si ce n’est reconnaitre cette Vérité. Juste se permettre de recevoir, juste lâcher prise complètement, permettre au cœur de s’ouvrir, et le goût de la Présence sera plein, car la Complétude s’offrira à Elle-même.

Reste l’Existence, sensation de Complétude que l’Âme permet d’éprouver à travers le système nerveux du corps, Joie Entière, Paix Suprême, Bonheur Complet, Amour Inconditionnel, libéré de tout ajout, de toute participation.

L’égo est donc un processus d’identification.

Le subconscient, ou inconscient, n’est pas l’égo, cela regroupe par nature tout ce qui se trouve voilé à la conscience. Cet ensemble peut être appelé « mémoires », qui constituent ce que l’on appelle « le passé ».

En Vérité, le passé est un concept mental qui fige les énergies.

Ainsi, chaque pensée, chaque comportement, chaque acte, chaque parole exprimés sont une forme d’énergie. Ces expressions d’énergie en circulation vont ensuite ralentir jusqu’à se figer et se cristalliser dans nos cellules, créant ainsi ce que certains appelles nos « mémoires ».

Cette cristallisation d’énergie se produit par l’activité mentale qui enferme l’énergie dans un concept  en maintenant la croyance que le passé, est passé.

La réalité, qui est de mieux en mieux reconnue du point de vue de la physique quantique, est que le présent est multidimensionnel et contient à la fois le passé et le futur. Seul l’ici et maintenant existe.

Le présent est une infinité de pot-en-Ciel en éclosion. C’est un ensemble de probabilités qui contient le passé et le futur. Ainsi, dans le présent se trouve la solution pour modifier le passé également.

Lorsque l’on se libère du mental, on se libère du concept du passé et du futur, libérant ainsi les mémoires, qui sont les énergies cristallisées dans les cellules. Car on prend conscience que tout est fluctuation, tout est harmonie.

L’Amour est une force qui ne freine jamais car elle n’a pas de peur. Or, le passé et le futur, concept mental du temps, est créé par la peur. La peur est un frein à la circulation de l’énergie jusqu’à sa cristallisation.

Lorsque l’Amour se reconnait et respire complètement par l’ouverture du cœur, les énergies recommencent à circuler de manière fluide et harmonieuse. Toutes les énergies cristallisées jusqu’à alors enfermées dans le concept mental de passé peuvent à nouveau recommencer à circuler librement. Les cellules se libèrent de toute cristallisation, jusqu’à se vider entièrement pour pouvoir pleinement accueillir la Présence. Le vide est alors reconnu comme à la fois plein. C’est la reconnaissance de l’ici et maintenant, l’Existence même, Complète par Essence.

Les cellules entièrement libérées laissent place à la circulation parfaite de l’énergie, qui se ressent de manière Divine par ce que certains appellent la relation Christique, d’autres Bouddha, Mohammed, Krishna, etc. ce qui ne sont que différentes facettes de ce qui n’est pas nommable. Seule la forme diffère, mais la Complétude est au-delà et Uni-vers-Elle.

Ces mémoires représentent donc le subconscient, elles ne sont pas l’égo mais sont liées à lui, un peu comme son carburant. Le processus d’identification en constante réinitialisation s’effrite à mesure que les mémoires se libèrent, permettant au voile mentale d’être de plus en plus facilement découvert, puis percé pour prendre conscience de son Essence originelle, aucunement liée à ces mémoires.

Là se trouve le lien entre la thérapie et la spiritualité. La thérapie amène un climat intérieur apaisé, en s’appliquant aux mémoires du corps, jusqu’à la prise de conscience, Eveil, qu’il n’y a personne à guérir. Une désidentification totale se produit alors en moins de temps qu’un éclair. L’ouverture du cœur dissout les énergies mentales en Son Silence. La pensée réflexive disparait, laissant place à la Présence en constante reconnaissance.

Cette prise de conscience demande lucidité, fruit d’une honnêteté pure envers soi-même. Et certaines mémoires trop difficiles à supporter peuvent demander à être auparavant soulagées au risque de voiler l’honnêteté, et rendre difficile le face à face avec soi-même.

Ce face à face permet de percer le voile mental de l’illusion. C’est ce qui est appelé « la vision pénétrante » dans le bouddhisme.

La réalité est que l’énergie est partout et en constante fluctuation.

Chaque pensée, chaque parole, chaque acte réalisés ici et maintenant, est d’un point de vue mental considéré comme passé à la seconde suivante. On peut le considérer comme tel si l’on ne voit pas le passé comme quelque chose de figé. La passé existe mais il reste dans l’ici et maintenant, il est contenu dans le Présent, qui est le Tout.

Ainsi, l’énergie produite par des pensées passées continuent à fluctuer ici et maintenant.

Tout n’étant que Conscience, perception, c’est la perception voilée par le mental qui cristallise l’énergie « passée » dans l’ici et maintenant. C’est ainsi que l’activité mentale crée la mémoire. Et la mémoire est souffrance puisqu’elle est l’empêchement de la Vie, qui est circulation.

L’activité mentale est maintenue par l’égo, processus d’identification en constante réinitialisation. Les mémoires se forment par la croyance d’exister séparément du reste du monde, alors que nous sommes le monde. Cette croyance est un « je » qui se sépare en endossant un costume pour se distinguer, une identité.

Là où existe l’illusion d’un « soi » séparé du « Soi », peut se créer le sentiment d’appartenance. La Vérité est que la souffrance existe mais elle n’appartient à personne, car elle n’est pas séparée du Tout, ici et maintenant. Si elle est reconnue comme telle, les énergies que l’on nomme souffrance seulement parce qu’elles sont perçues comme figées, peuvent recommencer à circuler jusqu’à retrouver leur état naturel d’harmonie. Ce que l’on nomme alors activité mentale n’existe plus quand tout est fluide, puisqu’il est l’ensemble de ce qui contraint la circulation. Cela est l’ouverture du cœur qui se produit par un abandon en Soi. C’est se laisser saisir par ce qui ne peut être trouvé.

Comme il a déjà été dit dans un autre article, le problème n’est pas la croix, mais la croyance illusoire en celui qui la porte. L’Eveil est la crucifixion de cette croyance.

Si l’on croit exister dans un monde, refusant la reconnaissance que nous sommes le monde, il se forme la croyance que des mémoires peuvent appartenir à quelqu’un en particulier.

La Vérité est que nous ne sommes pas une âme qui vit sa propre existence. Seule existe l’Âme du Monde. L’Âme du Monde est voilée par le mental créant une illusion qu’il existe une multitude d’âmes distinctes.

Ainsi, l’Âme se particularise en chacun à travers une distorsion mentale plus ou moins grande de l’Unité, en fonction du degré et du plan de Conscience voilé.

Cette distorsion se créé aussi par l’utilisation des mots.

La personne au cœur ouvert Sait que Cela ne peut s’expliquer, seulement être communié. Ainsi par nature, toute tentative d’expliquer l’Absolu tord la vérité. Nous voyons d’ailleurs que lorsque l’énergie ne circule pas librement, elle tourne sur elle-même dans un phénomène de torsion.

L’activité mentale est de l’énergie qui tourne sur elle-même au lieu de couler librement dans le cœur.

La communication sur le sujet ne sert donc que pour la personne qui n’est pas encore totalement prête à reconnaitre que tout cela est déjà en Elle. C’est pourquoi, il est toujours demandé de ressentir Cela en son cœur, au – delà de la forme.

Et puisqu’il n’est pas possible d’en parler, lorsque  chacun le reconnaitra en son coeur, à sa façon, l’absurdité de la notion de « chercheur de Vérité » fera éclater de rire. Nous pourrons enfin reconnaitre ensemble le jeu de la vie, arrêter d’attacher de l’importance au mot et aux discours, libéré et en paix dans la simplicité de l’ici et maintenant, parler de tout et de rien tout en laissant le moment présent mener la danse entre l’accueil et l’offrande, en communion du cœur, l’un dans l’autre.

Amen.

Ainsi, au-delà des mots, on peut chacun ressentir en son cœur, ici et maintenant, que la perception mentale est un voile qui sépare, qui fragmente le Tout en particules distinctes. Chaque particularité, chaque âme, chaque personnalité, chaque caractère perçu comme autre chose qu’une facette de l’Âme du Monde, est un reflet de l’égo.

Augmenter en conscience permet d’embrasser davantage l’Unité. Cependant, si la conscience est « élevée » mais reste voilée par le mental, cela forme ce que l’on peut appeler des égos spiritualisés. Le sentiment d’exister indépendamment du monde est intact, maintenant le sentiment d’appartenance. Se croire une âme, un corps, une personnalité, est considérer que cela « nous » appartient. Cela est de l’appropriation.

Lorsque l’égo se spiritualise, l’appropriation va s’élargir dans les profondeurs du mental. L’égo va ainsi se déplacer en embrassant une partie de plus en plus grande des mémoires du monde, pouvant donner l’impression de connaissance, comme le sentiment d’avoir vécu des vies antérieures par exemple.

Cette connaissance fait partie de l’illusion car elle est « mémorisée ». La mémorisation est de l’attachement à la forme, de l’identification.

Or, la Connaissance ne s’apprend pas, Elle se renouvelle constamment dans sa forme. Elle ne peut donc être exprimée à partir d’une mauvaise circulation, voire d’une cristallisation de l’énergie. La Connaissance est infinie et ne peut donc être contenue. Elle est inconsciente car la personne qui Sait s’est dissoute dans le Savoir. Juste le Vivant, expression spontanée de l’ici et maintenant coulant en permanence dans le cœur ouvert.

Il n’y a pas de jugement ni d’inquiétude à avoir si l’on prend soudainement conscience de la spiritualisation de son égo, car cela peut tout à fait faire partie du processus de libération.

Tout doit être expérimenté par soi-même, cela est accepter pleinement l’ici et maintenant, dire OUI à la vie, comme l’a enseigné Arnaud Desjardins.

Le mental est un Amour déguisé qui joue à se reconnaitre. Il est une réflexion (réfléchir = penser) de la lumière du cœur à l’extérieur, permettant la projection d’ombres. Et la lumière a besoin d’expérimenter l’ombre pour pouvoir se reconnaitre, alors seulement ensuite les 2 peuvent être transcendés, reconnaissance de l’Un.

Si la conscience est élevée et que les mémoires sont peu ou mal nettoyées, le jeu de l’Amour peut prendre une forme « plus élaborée » en spiritualisant l’égo, car la lumière projetée donne des ombres un peu plus grandes.

Si le « Karma » est plus léger chez la personne et que la conscience est élevée, la prise de conscience du jeu absurde du mental et de ce qu’est véritablement notre Essence, peut se faire facilement sans aucun besoin de connaissances ni d’intérêt pour les notions d’éveil. Le lâcher prise survient naturellement dans la vie, et le cœur peut s’ouvrir complètement sans même que la personne n’ait cherché à le faire.

Généralement, cela arrive plus fréquemment aux femmes tandis que l’égo spiritualisé est plus masculin. Les énergies actuelles marquent un retour au Féminin Sacré, partie de Soi qui demande à être pleinement reconnue, acceptée et assumée tant chez la femme que chez l’homme.

Dans la suite de cet article, je me permets de vous partager mon point de vue quant à la différence entre le corps astral et le corps Solaire.

Merci d’Exister.

De tout cœur,

Quentin

 Sur le chemin de la paix intérieure

Important : Vous êtes invité à partager tout ou partie de ce texte, à condition de mentionner ceci :
« Quentin Disneur - http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com »
Merci.

Posté par SASHAH à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Eckhart Tolle – « Quatre friandises »

 

Eckhart Tolle-1Taquineries

Une personne demande : « Je ne sais pas comment faire avec cette personne que je n’aime pas. Parmi mes amis, Il y a une personne que je n’aime vraiment pas et nous nous taquinons sans cesse méchamment. Cela me met très en colère et je m’isole du groupe. »

Que faire ? La taquinerie est un phénomène intéressant. Elle peut être une expression innocente inspirée par l’humour quand elle est exercée de façon occasionnelle et réciproque, mais quand elle représente une grande partie de l’interaction, il y a ici quelque chose de dysfonctionnel. J’observe dans votre question que vous dites « nous nous taquinons méchamment ». Vous y participez donc. Peut-être vous sentez-vous obligé de le faire.

Je suppose que c’est habituellement l’autre personne qui commence. Et vous continuez pour vous défendre par exemple. Donc, ça peut être une chose amusante à faire entre amis, mais quand ça prend trop de place, il y a autre chose, il y a une certaine motivation cachée à l’oeuvre. Dans beaucoup de cas, c’est naturellement une forme dissimulée d’agressivité. La personne ressent de l’agressivité envers vous et la cache derrière les taquineries.

C’est aussi un moyen égoïque de se sentir dans le contrôle et de continuer d’avoir un sentiment de supériorité sur l’autre et c’est bien sûr inconscient. La personne qui le fait ne sait pas pourquoi elle le fait. Cela se passe tout simplement. Elle se sent poussée à le faire ; elle aime ça. Elle ne s’en rend même pas compte et elle n’est pas consciente de l’agressivité cachée.

Une autre raison inconsciente pour la taquinerie : avoir peur de la véritable interaction humaine. Beaucoup de personnalités égoïques ont peur d’être leur vrai soi et ils ne savent même pas qu’il y a une telle chose. Elles se cachent donc derrière ce masque. C’est donc souvent la peur de la véritable communication humaine et de l’interaction. Vous vous cachez donc derrière cette façade artificielle de la taquinerie et vous pensez avoir une relation. Or, c’est parfois la peur d’avoir une réelle relation avec l’autre être humain, d’être véritablement en relation de façon réelle authentique, parce qu’il n’y a rien de réel dans la taquinerie. C’est un jeu.

Quand cela arrive de temps en temps, comme je l’ai dit, c’est certainement très bien, mais quand c’est la plupart du temps ou très fréquemment, le jeu est envahissant et il n’y a plus de relation. La personne qui joue de la taquinerie, qui l’initie, a besoin d’être plus consciente. Si ce n’est pas possible, qu’est-ce que vous faites avec ça ? La première chose est bien sûr de ne plus y participer. Vous le dites ici : « Nous nous taquinons l’un l’autre gravement ». Si vous refusez d’y participer, il ne reste plus qu’une personne et le jeu n’est pas alors aussi facile à soutenir. Bien sûr, la personne va continuer de manifester cette sorte de comportement, mais une façon de faire de votre côté, c’est vous retenir de répondre ou d’y réagir.

Vous pouvez encore parler à la personne de façon aussi franche qu’il vous est possible. Je ne peux pas vous dire quoi dire, parce qu’il faut que ça vienne dans l’instant, mais soyez franc et vrai. Parlez à la personne et évoquez la stupidité de la chose. Dans ce cas, c’est bien ce dont il s’agit. C’est de l’inconscience, un autre terme pour « stupidité ». Et si cela ne cesse pas, vous devez vous retirer et ne plus interagir avec cette personne.

Quand les gens jouent des jeux égoïques, il suffit parfois qu’une seule personne arrête de jouer le jeu. L’autre personne continue de le jouer, mais ce n’est plus drôle et il s’effondre. Il y a donc cette possibilité ou parlez à la personne, montrez la stupidité de la chose et, soit l’autre change, soit vous vous retirez.

 

Un inconvénient à être présent?

Le corps de souffrance et l’ego sont intelligents. S’ils découvrent que je pratique la présence quand des épreuves se présentent au lieu de tomber dans la réaction et d’attaquer à mon tour, n’utiliseraient-ils pas et ne manipuleraient-ils pas cela ?

Voyons ! La question est donc : Est-ce que le corps de souffrance ou l’ego n’en profiterait pas face à quelqu’un qui pratique la présence ? L’ego manipulerait-il cela ?

Vous pratiquez la présence au lieu de plonger dans la réaction et d’attaquer à votre tour. À partir de la présence, c’est sûr, vous n’attaquez jamais. La présence s’occupe des choses d’une façon différente. Elle n’attaque pas. Et l’ego ne peut pas manipuler la présence. L’ego se sent gêné, parfois menacé, en face de la présence, mais en fait, il ne peut rien faire avec elle. Si une personne est présente, l’autre personne manifeste son ego, à partir de son ego. L’ego ne peut pas manipuler la présence et la présence n’a évidemment jamais manipulé quoi que ce soit, ni qui que ce soit. La présence est la conscience claire, franche.

Vous n’êtes donc pas désavantagé quand vous êtes présent. Vous ne pouvez pas être manipulé par l’ego. L’ego ne peut pas l’emporter sur la présence. L’ego se retirera face à la présence soutenue qui est infiniment plus puissante que l’ego. Elle est si puissante qu’elle n’a pas besoin d’attaquer. La présence n’attaque jamais l’ego. Elle regarde au-delà de l’ego. C’est pourquoi vous ne réagissez pas à partir de la présence ; vous ne réagissez pas à l’ego d’une autre personne quand vous êtes présent, parce que dès que vous réagissez à l’ego, vous êtes vous-même piégé dans l’ego.

Cela demande de la pratique pour demeurer présent en face de l’ego avec une personne ou même plusieurs personnes autour de vous qui sont dominées par l’ego. Pendant un certain temps, vous pouvez perdre la présence en étant confronté à de forts egos et maintenir la présence face à un ego énorme fait partie de la pratique de la présence. C’est cela qui approfondit votre présence.

Tous ces défis consistant à confronter des humains avec un gros ego, c’est la pratique de la présence et cela l’approfondit. Sans les défis, la présence ne s’approfondirait pas, parce qu’elle n’en aurait pas besoin. Si vous étiez dans un environnement totalement protégé, vous pourriez peut-être maintenir la présence, mais elle n’aurait pas besoin d’aller très profond, parce qu’il n’y aurait peut-être pas de défis à part votre propre mental.

Admettons que vous soyez déjà capable de relâcher le penser compulsionnel et que vous ne soyez pas défié par d’autres humains, ni par des situations créées par des humains inconscients. Donc, ce sont les défis qui vous forceront à devenir plus vigilant et nous pouvons être reconnaissants pour ces gros egos autour de nous. Tous les egos jouent leurs jeux, diverses sortes de jeux. L’ego est un masque. C’est un rôle que les gens jouent. Ils ne le savent pas. Ils sont leurs rôles et ils veulent que vous fassiez partie du jeu. Ils ont toutes sortes de ruses pour vous faire participer à ce jeu ou à l’interprétation du rôle.

Et les egos sont excellents pour attirer les gens dans leur rôle particulier, pour les faire participer. Ils les font réagir et dès que vous réagissez au rôle de quelqu’un, vous avez été incorporé au scénario, dans le scénario de quelqu’un d’autre et vous entrez alors dans le jeu. Il y a probablement quelque chose dans le scénario qui fait écho à une partie également de votre propre scénario. C’est totalement irréel, mais cela constitue une grande partie de l’interaction humaine, l’interprétation des rôles.

Donc, ce que vous pratiquez, c’est la vigilance, le maintien de la vigilance en face des gros egos autour de vous qui veulent quelque chose, qui vous parlent, qui vous provoquent pour que vous réagissiez ou de l’ego renforcé par le corps de souffrance chez une autre personne. Il y a encore plus d’énergie qui arrive vers vous. C’est de la présence intense qui est requise. C’est une pratique spirituelle magnifique. Soyez donc reconnaissant envers les egos autour de vous. Soyez bien sûr conscient de votre propre ego quand il apparaît.

 

Mourir avec lui

Mon père est en train de mourir et j’ai besoin d’aide. Il a un cancer en phase terminale et j’ai très peur qu’il se mette à souffrir. J’ai envie de l’accompagner dans ce processus et j’ai très peur d’être complètement submergé.

En fait, vous n’avez pas peur de votre père en train de mourir. Vous avez vraiment peur de vos pensées à ce sujet. Vos pensées à ce sujet créent la peur. Et je relève dans votre question que toutes les choses dont vous avez peur ne se produisent pas pour l’instant. Vous dites « j’ai peur qu’il se mette à souffrir » », « j’ai très peur d’être complètement submergé ». Toute cette peur provient de ce que vous en pensez.

Vous remarquerez que dans le moment réel, quand vous êtes assis auprès de lui, faites quelque chose pour lui, quand vous l’écoutez, lui parlez, il n’y a pas de peur. Vous serez capable d’être présent « ici et maintenant » et vous ne serez pas submergé par ce moment présent avec votre père mourant, mais dès que vous allez dans la tête, vous êtes submergé.

La plus belle chose que vous puissiez faire pour votre papa, c’est être présent pour lui, quitter le mental et permettre à cette situation, la mort, de vous amener complètement dans le moment présent. Permettez-lui – personne ne doutera que c’est un défi énorme – de vous entraîner dans la présence absolue et si vous pouvez être là pour lui, dans la présence absolue, c’est la plus belle aide que vous pouvez lui apporter. Il se peut qu’il vous rejoigne dans cette présence.

Ensuite, à tout moment de ce processus de mort qui pourrait prendre des semaines, des mois ou (qui sait ?) parfois un an ou deux, à chaque moment, vous pouvez être totalement là et juste faire ce que l’instant requiert. C’est la façon de vivre en toute circonstance. Ultimement, c’est vivre en étant éveillé où le moment présent est le point focal de votre attention, le reste n’étant que des choses pratiques, le passé, le futur…

Ici, vous pouvez donc à la fois vivre un changement d’état de conscience grâce à cela et en utilisant cette expérience douloureuse, mais qui peut aussi favoriser l’éveil… Vous l’utilisez et vous la renversez : vous retournez quelque chose qui aurait été considéré comme entièrement négatif et douloureux dans l’ancien mode de conscience. Je ne dis pas qu’il n’y a plus de douleur.

Même dans le moment présent, assis auprès de lui, il peut y avoir de la douleur, mais vous ne vous sentirez pas submergé. Vous sentirez la douleur, la douleur émotionnelle. Et vous acceptez cela. Ce n’est pas alors un problème qui vous submerge. C’est juste là. Vous lui permettez d’être et il y a alors un approfondissement. Vous sentez alors quelque chose au-dessous de la douleur, une paix en dessous. Il peut y avoir les deux. Il y a la douleur et il y a un sentiment plus profond de paix en dessous quand vous êtes présent.

Donc, le principal pour vous est de ne pas permettre à vos pensées de vous attirer hors du moment présent. En ce cas, vous n’êtes d’aucune aide pour votre papa si vous êtes plein de nervosité : « Je ne peux plus supporter ça ! ». Pourquoi est-ce insupportable ? Parce que vous êtes en train de penser à quelque chose qui n’est pas ici. Ce moment est tel qu’il est et il est simple.

Donc, vous pouvez mourir avec lui, mourir au faux soi. Et pour lui, la mort peut être un éveil à qui il est au-delà de la forme. Votre pratique revient donc à renoncer au futur, à renoncer au penser, lequel est le futur.

 

Qu’est ce que la foi?

Pourriez-vous parler de la foi, s’il vous plaît ? Quel est le rôle de la foi dans l’éveil ? Et avez-vous la foi ?

Nous avons déjà parlé de la foi à une ou deux reprises, mais reparlons-en ici sous un angle légèrement différent. Qu’est-ce que la foi ? Habituellement, la foi parle de la croyance en quelque chose qui ne peut en fait pas être vérifié dans l’expérience. Je ne peux donc pas dire que j’ai la foi en cette table ou que je crois en cette table parce que je sais qu’elle est là. Foi et croyance sont souvent synonymes. La foi en Dieu signifie « je crois qu’il y a un Dieu ». J’ai foi en Jésus, foi en ceci, foi en cela. C’est donc habituellement quelque chose dont vous ne savez pas si cela existe. Vous croyez simplement de façon ferme et forte que la chose existe et que vous ne pouvez pas vérifier pour vous-même, parce que dès que vous pouvez la vérifier, vous n’avez plus besoin d’y croire, parce qu’à l’évidence, elle existe.

Or, la véritable foi est quelque chose de différent. Ce n’est pas croire en quelque chose que vous ne pouvez pas vérifier. La véritable foi est inséparable d’une expérience ou d’une réalisation très réelle en vous-mêmes. Et c’est un sentiment considérable de sûreté ou de sécurité, même si, autour de vous, dans les apparences, il peut n’y avoir aucune sécurité du tout, où il n’y a jamais de toute façon de sécurité totale. Maintenant, il y a des situations qui sont complètement incertaines. Et c’est souvent dans des situations complètement incertaines, quand des structures extérieures se sont effondrées pour des gens, que ceux-ci trouvent ce sentiment intérieur de sécurité, parce qu’il n’y a plus rien d’autre.

Autrement, vous pouvez tirer votre sentiment illusoire de sécurité des structures extérieures de votre vie qui peuvent sembler très solides et stables. Vous avez un travail, vous avez une maison, vous avez une famille, vous avez des revenus réguliers, vous avez un plan de retraite, vous avez des investissements et vous avez une assurance vie. Donc, tout semble en place. Les structures autour de vous semblent solides et vous pouvez en tirer un certain sentiment de sécurité. Ce n’est pas une sécurité totale, parce que pratiquement tout le monde qui tire sa sécurité relative des structures extérieures éprouvent encore la peur, en se réveillant en pleine nuit ou sinon tout le temps à l’arrière-plan. Cela peut encore prendre la forme de l’anxiété, du souci, de la nervosité ou du stress qui est en fait aussi une forme de peur, avec le besoin de parvenir à quelque chose.

Pour beaucoup de gens, c’est seulement quand les structures apparemment solides autour d’eux s’effondrent ou deviennent incertaines, comme cela s’est passé récemment avec le tremblement de terre et le tsunami au Japon… Le Japon était et est toujours une société très ordonnée, sans connaître beaucoup de chaos. Tout est rationnel et ordonné, bien rangé. C’est donc normal que les gens tirent leur sentiment de sécurité des structures extérieures.

Il était de coutume – c’est encore le cas dans une certaine mesure – que les gens travaillent toute leur vie pour une même compagnie. Vous êtes donc identifiés avec ce genre de choses. Vous êtes soutenus. Vous avez la sécurité sociale, un plan de retraite, les vacances organisées (peut-être même dans des lieux qui appartiennent à votre entreprise). Toute votre vie est soutenue par cette sécurité extérieure.

Or, une catastrophe peut arriver soudainement : les investissements s’écroulent, votre entreprise fait faillite, un tremblement de terre se produit… Vous vous rendez compte que les structures extérieures sont incertaines, non solides. Cela peut provoquer un flux énorme de peur, parce que cette sécurité apparente n’est plus là. Mais cela peut être aussi l’occasion d’aller plus profondément à l’intérieur et pour certaines personnes, cela se produit en effet automatiquement, spontanément, au moment où les structures extérieures s’effondrent.

Ils éprouvent d’abord une grande peur et soudainement, ils trouvent quelque chose. Il y a toujours cette chance ; l’occasion est là. Tout à coup, vous allez plus profondément en vous-mêmes et vous trouvez un endroit de paix et de vie au-delà de toutes les pensées qui vous traversent la tête et c’est la véritable foi. La foi, c’est sentir en vous la vie que vous êtes ou sentir la conscience (pour utiliser un autre terme) que vous êtes. Et c’est un sentiment énorme de sûreté et de sécurité, lequel n’a rien à voir avec vos conditions de vie extérieures.

En fait, vous touchez ainsi la source de toute vie, de toute la vie. Vous ne faites pas que la toucher, vous réalisez qu’en essence, vous êtes cela. Vous ne croyez pas alors en quelque chose ; vous n’avez plus besoin de croire en quelque chose que vous ne pouvez pas vérifier dans votre expérience immédiate. Le besoin de croire en quelque chose que vous ne pouvez pas vérifier n’est plus là quand survient la foi véritable. La foi est en réalité la réalisation. La foi véritable est la réalisation du pouvoir, du pouvoir en vous, le pouvoir qui est inséparable de qui vous êtes en essence, le pouvoir de la vie ou de la conscience elle-même. Et vous ressentez cela. Vous devenez silencieux et dans la profondeur du silence, vous sentez le pouvoir de la vie. Cette réalisation du pouvoir est la foi, la véritable foi.

Et c’est également le pouvoir créateur. À partir de ce pouvoir, vous pouvez créer des choses à l’extérieur très aisément, non pas à travers le stress, non pas de façon extrêmement laborieuse, non pas en vous escrimant, mais d’une façon plus douce et plus puissante. Vous pouvez manifester des choses à l’extérieur à travers ce pouvoir.

Oui, les pensées jouent en cela un rôle important, parce que quand elles deviennent le serviteur, vous-mêmes, non pas en tant que l’entité égoïque, mais vous-mêmes en tant que ce pouvoir pouvez manifester des choses à l’extérieur. C’est une chose magnifique : vous devenez co-créateur avec Dieu. Autrement dit l’intelligence Une, la conscience Une qui sous-tend tous les phénomènes peut créer à travers vous. Elle crée différentes choses, elle crée la nature et tout cela, mais à travers vous, elle peut créer d’autres choses qui sont des compléments magnifiques à la multiplicité et à la beauté du monde de la forme, du jeu de la forme.

Appartient aussi à l’éveil la réalisation que plus il y a de foi en vous – la foi étant la réalisation du pouvoir au-delà de la personne, de la personnalité – et plus il est facile également de manifester des choses à l’extérieur, mais non pas parce que vous avez BESOIN de certaines choses pour votre bonheur, votre épanouissement ou votre sentiment de vie. Ce n’est plus ce qui motive les créations, parce que rien à l’extérieur ne peut vous donner véritablement le bonheur, l’épanouissement, ni le sentiment de vie. Vous créez à partir d’un sentiment de joie et d’abondance. C’est joyeux de manifester des choses et vous faites partie de l’impulsion créatrice de l’univers. Vous créez à partir de la source ou la source crée à travers vous.

Il est possible aussi que vous ne créiez finalement pas tant que ça, que ce qui est vous suffise ! La mesure dans laquelle on manifeste de nouvelles structures extérieures quand on est enraciné dans le pouvoir de la vie, de la conscience non conditionnée, la mesure dans laquelle on se sent appelé à manifester de nouvelles structures varie d’une personne à l’autre. Certains humains qui s’éveillent à cette dimension de profondeur en eux peuvent ne pas se sentir appelés à manifester de grandes choses. Ils sont simplement heureux et contents d’être assis là ou de faire quoi qu’ils fassent et ils permettent à la conscience de s’écouler dans ce qu’ils font. Ils émanent la paix et la vie, et ils changent le monde de cette manière.

Parce que si vous êtes simplement assis là, si vous émanez la paix et la vie pour quiconque avec qui vous êtes en contact, vous contribuez à la création d’une nouvelle terre. Et les gens qui ne sont pas appelés à faire de grandes choses à l’extérieur, je les appelle dans le livre « Nouvelle Terre » les porteurs de la fréquence. Ils portent la fréquence de la présence, de la connexion avec l’être. Quel que soit l’état de conscience dans lequel vous êtes, il a un effet sur la totalité de la conscience, de la conscience humaine, de la conscience planétaire. Vous ne pouvez pas ne pas affecter les autres par votre état de conscience.

Certains humains, les porteurs de la fréquence sont donc heureux d’accomplir leurs petites tâches, quelles qu’elles soient, et l’on pourrait dire qu’ils le font d’une façon quasi sacrée, parce que tout ce qui est fait dans la présence est de l’action sacrée, autre chose est l’action comme moyen pour arriver à ses fins. Et d’autres peuvent se sentir appelés pour créer, pour être créateurs, pour apporter quelque chose de nouveau dans ce monde qui ajoute à la vie de ce monde, sur le plan extérieur. C’est une contribution. Cela apporte de l’aide à autrui, ajoute à la vie des autres ou apporte de la guérison, du bon sens en ce monde. Quoi que ce soit, votre tâche principale consiste à trouver l’endroit de la foi, laquelle est le pouvoir en vous-mêmes.

Et c’est pourquoi nous sommes ici. À chaque fois que vous regardez et écoutez, si vous êtes vraiment ouverts, il y a un approfondissement en vous indépendamment de ce que le monde raconte. Pourquoi ? Parce que vous vous reliez à l’état de conscience d’où provient ce monde. Il n’y a rien de personnel en cela, parce que nous allons au-delà du personnel. Je ne dis même pas que vous vous connectez à MON état de conscience. Ce n’est pas le mien ; ce n’est pas personnel. Vous vous reliez à l’état de conscience non personnel, si vous êtes vigilants et réceptifs. Simplement, soyez vigilants.

Et comment sait-on que cela se produit ? Eh bien, c’est très simple : on se sent plus vivant. Vous vous sentez plus en paix. Vous vous sentez bien vous ne savez pas pourquoi. Vous vous sentez davantage vous-mêmes, davantage présents bien sûr, davantage ici et maintenant. Et tout cela est la véritable foi. Il n’y a plus besoin de croire en ceci ou en cela que vous ne pouvez pas vérifier.

Si quelque chose veut être créé à travers vous, si le pouvoir veut créer à travers vous, une image de ce qui veut être créé peut se présenter à votre esprit. Et vous ressentez le pouvoir derrière. Vous avez un sentiment d’abondance et de pouvoir derrière cela. Quoi que ce soit qui veut être créé dans votre vie, le ressenti que vous avez… la matière première, pour ainsi dire, de quoi que ce soit qui va être créé, son essence est déjà totalement présente en vous.

Donc, quand vous avez une image de quelque chose qui veut être créé à travers vous, ce que vous ressentez, c’est que c’est absolument déjà là, parce que son essence est déjà là. Le reste n’est qu’une extériorisation dans la forme, mais ce qui permet à cette forme particulière d’être ou de venir à être, c’est le pouvoir ou la conscience et dans sa plénitude, c’est déjà là. Donc, dès qu’il il y a une image de quelque chose qui veut être créé, ce que vous ressentez n’est pas « je serai heureux quand ceci arrivera dans ma vie ». Non, vous ressentez déjà cette vie et ce bonheur intenses comme si la chose était absolument et complètement déjà là. C’est le pouvoir de la manifestation.

Jésus parlait déjà de cela. Il disait : « Quand vous demandez quelque chose dans votre prière, sentez que vous l’avez déjà ». Et bien sûr, il ne peut faire cette invitation que si vous avez la foi et qu’est-ce que la foi ? Vous sentez le pouvoir de la création, l’essence de quoi que ce soit que vous voulez créer ou qui veut être créé à travers vous, ce qui est une meilleure façon de le formuler.

Donc, la véritable manifestation ne consiste jamais à penser : « Quand j’obtiendrai ceci ou cela, cela me rendra heureux ». Si vous vous battez très fort, vous pourriez même l’obtenir et quand vous l’avez effectivement, vous vous rendez compte que cela ne vous rend pas heureux, ni ne vous comble, peut-être sur le moment, mais jamais pour longtemps. Mais ici, le bonheur… En fait, je n’utilise même pas très souvent ce terme, parce qu’il semble un peu galvaudé. Le caractère vivant, la joie d’être est déjà pleinement là. Vous ne créez pas afin de vous sentir épanoui ou heureux.

L’épanouissement est préalable à la création. Le sentiment d’épanouissement doit précéder la création. Et vous pouvez alors être éminemment créatifs. Vous créez à partir de l’épanouissement, à partir du sentiment d’abondance et non pas à partir d’un sentiment de manque. Vous ne pouvez pas créer à partir du sentiment de manque, de la détresse, parce qu’il n’y a là pas de foi. Autrement dit, il n’y a pas de pouvoir.

Donc, trouvez cette essence, la foi, peut-on dire, avant tout autre chose. Trouvez ce royaume, cette dimension de la conscience non conditionnée, la vie, le silence, l’espace. Je vous donne une variété de pointeurs et vous choisissez celui qui marche pour vous. Disons la tranquillité ou le sentiment d’espace (je peux le sentir). Et le jour viendra où les humains n’auront plus besoin d’usines pour fabriquer des choses. La création sera beaucoup plus facile, mais nous sommes en chemin. C’est très bien. C’est déjà facile pour vous si vous trouvez cette foi.

La création joyeuse. C’est donner plutôt que le besoin de prendre quelque chose de l’extérieur. Quelque chose est donné de l’intérieur. C’est né de votre état de conscience, de votre conscience. Ce n’est pas la vôtre, mais la conscience universelle s’écoule à travers cette forme particulière.

Source : http://messages.terrenouvelle.ca

© 2006-2014 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

 

Posté par SASHAH à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



Pastèque : pourquoi la manger sans se poser de question !

En plus d'être rafraîchissante, la pastèque est excellente pour la santé. Douleur, surpoids, cholestérol... Voici les sept bienfaits santé d'un fruit qu'il est bon de consommer sans modération.

Un anti-inflammatoire naturel

La pastèque est riche en lycopène, un composé miracle qui aurait des vertus anti-inflammatoires. En 2002, des chercheurs ont constaté qu'une fois dans l'organisme, il était capable de détecter et détruire certains radicaux libres responsables d'inflammations comme les rhumatismes. Néanmoins, les résultats de leur étude n'ont pas été probants au point d'attribuer à la pastèque de réels effets antidouleurs sur les articulations. Plus de recherches se poursuivent afin de voir si l'hypothèse peut être confirmée.

Elle ne fait pas grossir

La pastèque c'est bon et ça ne fait pas grossir ! "Elle est composée de 92% d'eau. Il n'y a pas de lipides, ni de protéines et un faible pourcentage de glucides, ce qui en fait un aliment très peu calorique. Dans le cadre d'un régime minceur, elle constitue un dessert plaisir à faible vlaeur énergétique. On peut en manger sans culpabiliser !", explique Vanessa Bedjai-Haddad, diététicienne-nutritionniste. La pastèque dispose aussi de propriétés détoxifiantesqui purifient le système digestif. Adieu les ballonements et bonjour le ventre plat !

D'où vient son goût sucré ? "Le type de sucres qu'elle contient ont un pouvoir sucrant plus important que les autres donc une saveur plus prononcée" explique la spécialiste. 

Attention en cas de diabète : La pastèque est un fruit peu sucré mais dont l'index glycémique est élevé, c'est-à-dire qu'il fait rapidement grimper le taux de sucre après sa consommation.

Elle est autorisée quand on a du cholestérol

"Les personnes qui ont besoin de faire attention à leur taux de cholestérol peuvent manger de la pastèque sans se poser de question" expliqueVanessa Bedjai-Haddad. Elle est composée majoritairement d'eau et de glucides, elle ne contient quasiment pas de lipides et pas du tout de cholestérol). Si vous avez envie d'un petit plaisir sucré cet été, ne vous privez pas !

Elle protège la prostate

Messieurs vous aimez la pastèque ? Tant mieux, elle vous le rendra bien ! Comme l'explique Vanessa Bedjai-Haddad, diététicienne "de nombreuses études associent la pastèque à une faible incidence de cancer comme celui de la prostate". Pourquoi ? Parce qu'elle contient du lycopène et du bêta-carotène, deux antioxydants puissants qui luttent contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré et de l'apparition de certaines maladies. En 2005, une étude anglaise menée sur les patients de 274 hôpitaux a d'ailleurs montré que ceux qui consommaient beaucoup d'aliments riches en lycopène étaient moins à risque de développer uncancer de la prostate.

Elle aide à lutter contre la chaleur

Originaire d'Afrique Centrale, la pastèque est composée de 92% d'eau d'où son deuxième nom de "melon d'eau". C'est un aliment idéal en été car il est rafraîchissant et désaltère. "Lorsqu'il fait chaud on se déshydrate, notre corps perd encore plus d'eau et il est important de combler ce manque en buvant de l'eau et en consommant des aliments qui en contiennent beaucoup, comme la pastèque", confirme Vanessa Bedjai-Haddad, nutritionniste-diététicienne. En cas de canicule, l'Anses incite d'ailleurs à la consommation de pastèques.

 Elle réduit le risque de faire de l'hypertension

Au cours d'une étude, des scientifiques ont étudié les cas de quatre volontaires présentant des symptômes d'hypertension. Pendant six semaines, ils les ont soumis à une supplémentation quotidienne de 6 grammes de pastèque, en plus de leur alimentation normale. Résultat ? "Tout montre une amélioration des symptômes et une meilleure dynamique de l'aorte" ont indiqué les chercheurs. La pastèque aurait un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins grâce à un acide aminé appelé "citrulline". Une fois dans l'organisme, celui-ci se transforme en arginine, un composé contenu dans certains médicaments prescrits pour faire baisser la tension artérielle.

Elle est bonne pour le coeur

Grâce à sa teneur en vitamine C et en lycopène, la pastèque pourrait prévenir les maladies cardiovasculaires. "Ces deux éléments sont indispensables à l'organisme pour accélérer le déclenchement de certaines réactions chimiques qui protègent le coeur" confirme Vanessa Bedjai-Haddad, nutritionniste-diététicienne.

Sources

Merci à Vanessa Bedjai-Haddad, nutritionniste-diététicienne.

Medisite

 

 

Posté par SASHAH à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Important travail sur les éléments et les règnes (Le texte date un peu, mais plus que jamais d'actualité :-)

images

 

Ils me disent :

« Faites silence dans votre mental pendant quelques instants. Essayez d’être dans un état de réceptivité, un état d’ouverture et d’abandon à toutes les merveilleuses énergies que nous projetons vous. Ayez simplement conscience que nous sommes près de vous.

Maintenant, projetez tout l’Amour de votre Divinité sur le peuple de la mer. 

Pour compenser le manque d’Amour que ne recevront plus les océans en raison de la disparition en masse de leurs peuples, chaque fois que vous le pouvez envoyez l’immense Amour qui est en vous sur l’élément eau et sur tous les océans. L’élément eau a aussi une immense importance dans votre vie, vous le savez puisque vous êtes faits d’eau en très grande partie.

Maintenant envoyez l’immense Amour Lumière qui est en vous sur le feu de la Terre afin qu’il ne soit pas trop dévastateur lorsqu’il se manifeste, comme vous l’avez compris, au travers des volcans, qu’ils soient terrestres ou sous-marins.

Maintenant projetez l’immense Amour qui est vous sur l’élément terre (pas votre Mère la Terre), la terre sur laquelle vous marchez.

Cet Amour pourra également calmer et atténuer, tout du moins nous l’espérons, toutes ses manifestations au travers des tremblements de terre.

N’oubliez pas que l’Amour que vous projetez sur les éléments, que ce soit sur l’eau des océans, sur les volcans ou sur la terre est plus une vibration Amour Lumière qu’un sentiment d’amour.

Le fait d’y penser très fortement, si vous le pouvez avec la pensée supérieure, et d’envoyer cette vibration, aura des résultats positifs.

Maintenant projetez cette vibration Amour-Lumière sur le monde minéral, qu’il soit sur la terre ou dans les mers.

Le monde minéral souffre et vous ne le voyez pas. Vous pouvez en avoir conscience lorsque vous voyez des pans de montagne ou des falaises s’écrouler ; il exprime sa souffrance de cette façon.

Maintenant projetez la vibration Amour-Lumière sur le règne végétal.

Ce règne souffre énormément au travers d’immenses incendies et aussi de grandes inondations.

N’oubliez pas qu’il est relié et en résonnance avec tout le règne végétal de la planète. Ce qui se passe dans un endroit de la planète peut occasionner de la souffrance au règne végétal qui se trouve à l’opposé, à un autre endroit de la planète.

Maintenant projetez la vibration Amour-Lumière sur tout le règne animal, terrestre ou marin.

Maintenant projetez la vibration Amour-Lumière sur tous vos frères humains et tout particulièrement sur vos frères japonais.

Ils ne sont pas et ne seront pas les seuls, dans un temps relativement court, à vivre des choses difficiles.

Priez pour les peuples de l’Asie, de l’Amérique du Sud, de l’Amérique du Nord et aussi des autres continents.

Pour terminer, projetez votre immense Amour-Lumière sur tous vos frères humains et sur votre Mère la Terre.

Ils me disent :

"Ne nous oubliez pas ! Nous serons toujours là pour vous, près de vous, et nous aiderons toujours le peuple de la Terre, celui qui aura su s’élever au-delà de sa petite humanité, au-delà de ses petites habitudes, au-delà de ses peurs.

Que notre Lumière et notre Amour vous inondent et vous accompagnent pas après pas, non seulement sur le chemin qui vous mènera à votre âme et à votre divinité, mais aussi sur le chemin de toutes les expériences terrestres qu’il vous reste à vivre.

Que la Paix, la Joie et l’Amour inondent votre vie en permanence !"

http://ducielalaterre.org

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Les HATHOR: Pillage spirituel ou Révélation intuitive, c’est vous qui choisissez

Message N° 20 reçu le 28 juillet 2014

Daat – Rebecca Mère des Jumeaux

 

Bonjour Miléna,

Bonjour à tous ceux qui nous écoutez, nous sommes les HATHOR.

Nous venons vous parler brièvement d’un sujet qui fait beaucoup de controverses et qui est pourtant sur le point de devenir une réalité tangible pour la plupart des hommes Adamiques: le channeling, la canalisation.

Sachez que cette organisation de communication est sur le point de se généraliser au delà de toutes vos peurs, au delà de toutes vos espérances. Vous serez bientôt si nombreux à recevoir des messages que votre monde paraîtra fou aux yeux de deux groupes êtres :

 - Ceux qui n’ont pas encore réalisé la nature adamique et restent au stade d’animal-humain.

- Ceux qui bien qu’adamiques, refusent tout simplement et  luttent contre cette faculté en eux. Ceux-ci sont encore prisonniers de la sphère mentale inférieure.

Il existe dans vos écrits, plusieurs théories qui remettent  en question la canalisation, c’est à dire : l’esprit prophétique.

Autant vous dire que ces  opinions qui, d’un certain coté vous mettent en garde, réfutent d’un autre coté toute  forme de réception intuitive.

Or, il est temps de reconnaître l’intuition, qui est votre part féminine s’exprimant au sein de toutes vos créations. Vous ne pouvez créer sans le féminin.

Le féminin dont nous vous avons révélé qu’il s’agit de votre Présence « Je Suis » féminine et magnétique, est une onde circulaire qui ne connaît pas la linéarité de l’univers masculin et électrique de ce que nous nommons le « Cela ». Le féminin englobe, et protège les grands mystères de la création.

Lorsque le « Cela » vous  inspire,  Elle va concrétiser en un Expir, la Forme et lui donner vie.

Mais sachez que votre « Je Suis » n’est pas reconnue par l’Ego.

Le mental inférieur veut créer ses propres formes dépendantes de l’instinct de mort que vous appelez « instinct de survie ». Ainsi il prend la place de votre « Je Suis » et se transforme en  l’Imaginaire séducteur et trompeur, créateur de tous les fantasmes qui ont pervertis vos esprits.

Il ne s’agit pas de supprimer l’Ego, car sans votre mental inférieur vous ne pourriez ouvrir aucune porte. Il s’agit de le maîtriser afin qu’il cède sa place nouvellement conquise à votre Israël intérieur, votre « Je Suis ».

Toutes ces théories qui vous mettent en gardent contre la véracité des messages que vous recevez via le canal prophétique, appelé aussi « canal marial », recèlent une part de vérité. Tout ce que vous recevez demande de votre part un exercice de discernement qui s’effectue simplement par la reconnaissance de votre Présence intérieure. De quelle façon allez-vous expirer la connaissance.

Le Principe Spirituel supérieur est conçu sur le modèle de l’abandon. Rien de ce qui existe dans votre monde ne peut résister à cette volonté d’abandon qui caractérise la sphère de votre mental supérieur. C’est la raison pour laquelle votre mental inférieur a tant de difficulté à laisser cette place dont il a fait 70 nations.

Ce combat entre vos Nations intérieures contre votre Israël intérieur est visible dans votre monde de tous les jours. Pourtant, sachez qu’il existe un moment, un espace qui n’est qu’Un Seul Jour, où Tout Est, de tous temps, et que vous appelez la Source. Votre mental n’existe que parce que la Source lui a donné ce « Jour » en cadeau. Votre mental est donc le Soleil de vos existences, mais il oublie, la plupart du temps, qu’il tourne autour du soleil central d’Alcyone.

La conscience du mental inférieur occulte cette réalité. Il est nécessaire pour vous de vous élevez au sein du mental supérieur pour en ressentir la vérité. Ceci se fait par l’abandon.

Ensuite il y aura pour vous une troisième alternative qui va annuler votre conscience du mental supérieur et vous transporter en un Absolu Universel. Lorsque le soleil central d’Alcyone réalise qu’il tourne autour du Grand Soleil central de Sirius. Ceci se fait par l’annulation de votre Soi Supérieur au profit du Soi Universel.

Vous comprenez donc que votre parcours d’Ascencion nécessitera deux petites morts !

La première mort est celle d’Amalec, la force d’Ignorance.

La seconde mort signe le retour de votre Israël intérieur au sein des Nations.

Ainsi vous comprenez maintenant pourquoi tout ce qui est vrai dans une sphère est complètement faux dans une autre.

En vérité, nous vous le disons aujourd’hui, c’est votre conscience qui fait la différence…

Rappelez-vous, Vous n’êtes pas « Cela », vous êtes « Qui »…

Vous, n’êtes pas non plus « Je Suis »,vous êtes « Qui » …

QUI est l’enfant conçu entre le « Je Suis » la Mère  et le « Cela » le Père, et cet enfant est Christ ou Horus, peu importe le nom que vous lui donnerez, il est le Fils de l’Homme Nouveau …

Le Père/Mère « Je Suis Cela » engendre son premier né…

Il est celui qui est appelé MI*, l’Adam Primordial, celui qui malgré sa chute  a conservé une partie de sa mémoire dans un atome spirituel au plus profond de votre être, un MA* qui ne demande qu’à être reconnu.

Ce qui différencie le Mi du Ma n’est que la Reconnaissance consciente de « QUI est QUOI ».

*Note de miléna: MI ( qui en hébreu) MA (quoi en hébreu).

Ainsi tel que nous vous le révélions au début de notre intervention, l’homme nouveau va retrouver sa parole prophétique, de plus en plus de messages seront canalisés.

Ceci ne va pas empêcher la venue de « faux prophètes » et bien heureusement, puisqu’ils sont la preuve que vous arrivez à la fin des temps.

Les messages reçus sans abandon, seront toujours relatifs à l’Ego de la personnalité qui les exprime.

Les messages reçus sans annulation, seront toujours le fruit d’une coercition temporelle.

Seuls les messages reçus au sein du Soi Universel seront véritablement prophétiques et libérés de la contrainte de l’espace et du temps.

Mais est-il si important pour vous de connaître l’avenir ?

Contentez-vous dans un premier temps de mourir à votre Ego et vivre dans l’espace privilégié de votre Soi supérieur, de votre Melkizedeck. Faites le sacrifice ou l’offrande, du pain de l’âme et du vin de l’esprit, et recevez l’eau du ciel telle qu’elle est,  c’est à dire une Bénédiction.

Ne vous contraignez plus à fermer la porte du canal prophétique par peur ou par paresse. C’est en canalisant que vous deviendrez « forgeron » de l’épée de votre Discernement.

Pillage spirituel ou Révélation intuitive, c’est vous qui choisissez l’Expir, car l’Inspir est toujours Saint.

Ce n’est que dans l’Expir que se joignent les Forces de ce que vous appelez la sphère reflectrice, qui est le Noùs, le Tzelem.

Mais rappelez-vous, le Tzelem est une configuration pyramidale à quatre cotés divisés, et forme un Octogone parfait et Sacré. C’est à vous de réunir les cotés qui ont été divisés. Tout est à la fois quatre et Un.

Les hiérarchies ne sont présentes au sein de vos configuration d’âme Adamique que pour vous aider, quel que soit le coté qu’elles ont choisi de servir. Service de Soi ou Service d’autrui. C’est vous qui faites la différence. Au milieu de la 6ème densité, le Service d’autrui meure et seul règne Un Service du Soi Universel…, le service de soi rédempté.

Nous en avons fini pour aujourd’hui et, comme nous le faisons à chaque séance, nous vous invitons à relire nos précédents messages.

Merci de nous avoir écouté.

Merci milena@Or de ton courage à transmettre ces réalités qui vont souvent à l’encontre de toutes les croyances partagées.

Nous vous aimons humblement et vous honorons,

Les HATHOR

Merci de reproduire ce texte uniquement dans son intégralité en veillant à citer le nom :

miléna@OR

 et sa source:

http://www.elishean.fr

 

Posté par SASHAH à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bonjour!!! Ca va bien ce matin ??

USA Californie cote Pacifique par les villes de Carmel et Monterey

`

Le littoral Californien, qui mesure environ 1350km est échancré par de nombreus golfeset baies.

Baie de San -Fransisco, baie de Monterey, baie de Santa Monica. Golfe de Santa catalina.

Claude Aven

29 juillet 2014

dormez bien, à demain:-)

Tchaikovsky: Rococo Variations [Yo Yo Ma, violoncello]

Fredobel51

Posté par SASHAH à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

pour les accros du portable.....!!!!! Percutant ...

Merci Véro

On est au cinéma, en Chine. La direction de l’établissement a demandé à tous les spectateurs de ne pas fermer leur téléphone cellulaire. 
À un moment bien précis, la direction de l’établissement a envoyé un message à tous les cellulaires…
 
Percutant !

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

LE VORTEX DE L'ACACIA: le plus grand secret de la maçonnerie (Rédigé par David Jarry -)

~~SEUL LES INITIES DES PLUS HAUTS DEGRES SAVENT!!! le SECRET DE L'ACACIA !

Les Illuminati communiquent avec les morts et l'Au-delà pour obtenir des informations et certainement leurs ordre.

Il existe une connection multi-significative entre les symboles.

JOACHIM et BOAZ sont associés au SOLEIL et à la LUNE. L'Oeil qui voit, LUCIFER, est tout simplement la fusion de THOT LA LUNE et de HORUS le soleil. LUCIFER est le phosphorus grec HERMES / APPOLON, il est le phosphorus égyptien THOT / HORUS. LUCIFER est une fusion complémentaire pour la Gnose et la connaissance. Dans les loges initiatiques, les rituels associés aux symboles provoquent des perceptions synchroniques.

L'échiquier représentant un gigantesque STARGATE permettant au bien et au mal de voyager à travers l'univers, se déplaçant d'un CUBE à un autre, certains pouvant se déplacer plus vite. Nous sommes les pions et nous avons seulement la capacité de choisir entre le BIEN et le MAL, pour quel camps nous nous battons. Voilà pourquoi l'échiquier et le DAMIER représentent les STARGATES dans la symbolique des Illuminati, des maçons et des sociétés secrètes.

L'ETOILE DE DAVID (bouclier de David ou étoile de Sion) est aujoud'hui le symbole du judaïsme. Aujourd'hui, on le trouve notamment sur le drapeau de l'État d'Israël. L'expression "ETOILE DE DAVID" est historique, tandis que l'expression "SCEAU DE SALOMON" a une connotation, une valeur, une ambiance magiques. Même dénotation, mais connotations distinctes. L'expression « sceau de Salomon » fait référence au Talmud de Babylone, à la légende de l'anneau de Salomon.

L'Etoile représente aussi l'Etoile de la MERKABA. Chez les maçon, la MERKABA est la lumière divine utilisée par les maîtres pour se connecter avec les entités dans d'autres mondes à partir du DAMIER du Temple. En 3D l'étoile forme un CUBE en son centre, d'où la symbolique des CUBES dans les cultes secrets.

Rédigé par David Jarry - Webmaster

Publié dans #Mythologies - Civilisations anciennes Le nouveau Paradigme

Posté par SASHAH à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Comment développer la Vision du Cœur ? (Quentin Disneur)

 

dalai_lama

 

Réponse en audio:

Cliquez ici pour télécharger l’audio

(Faites un « clic droit » puis « enregistrez la cible sous »)

 

Retranscription écrite (La spontanéité du Vivant a produit un texte différent) :

(le ton « parlé » est volontairement conservé)

« Ils ont des yeux et ne voient point. »

Cette phrase, encore d’actualité pour la plupart des gens, est de Jésus Christ, un des plus grands Maîtres que l’on ait pu voir passer sur cette Terre.

Cette phrase est choisie aujourd’hui car elle reflète bien les propos partagés dans ce présent message. D’une profondeur vibratoire inexplicable, elle reflète un vécu personnel et apporte une réponse mieux que je ne pourrais le faire à bon nombre de questions similaires bien que posées sous de multiples formes.

Bien sûr, en tant que Maître réalisé, Jésus ne s’est jamais adressé à la personnalité de l’individu mais toujours et uniquement à l’âme. Chacun des mots en sont le reflet.

Tout son discours ne peut donc qu’être intériorisé. Ainsi, les yeux ne sont pas de chairs, ils sous-entendent tout naturellement la vision du Coeur.

« Ils ont des yeux et ne voient point » peut être illustré par le fait que dans la plupart des grands textes de tradition spirituelle authentique, on retrouve la notion qu’il existe 2 sortes de souffrance.

La première est liée à l’inconscience et la seconde est d’un autre ordre, car elle est liée à la conscience que l’on souffre. Les yeux ne peuvent s’ouvrir que lorsque l’on commence à prendre conscience que l’on souffre.

La première forme de souffrance nous intéresse moins dans ces propos, car les personnes qui sont inconscientes, sans jugement aucun, certes souffrent, mais elles ne le savent pas vraiment.

L’inconscience est l’expression du jeu mental qui aveugle cette souffrance en nous transportant constamment d’une croyance du bonheur à une autre, autrement dit d’un besoin à un autre à combler, à consommer. Dans ce jeu inconscient, aucun répit n’est laissé au bon sens.

Il suffit pourtant d’un seul instant de lâcher prise pour se rendre honnête avec soi-même, et  prendre conscience que ce qui sous-tend les désirs est une fuite face à une souffrance sans issue.

Ce n’est que lorsque l’on prend conscience de cette fuite constante qui motive notre action dans le monde, que l’on met en lumière que nous souffrons à un tel point que nous n’étions jusqu’alors pas capable de le voir en face.

Nous commençons alors à Voir que l’on souffre, ce qui nous fait accéder à une souffrance d’un autre ordre. Une souffrance dont nous savons désormais pertinemment, après avoir fait le tour des plaisirs du monde, que Rien ne peut la guérir.

À ce stade de maturité intérieure, où le jeu de l’égo se découvre à mesure que chaque désir comblé produit un goût de plus en plus amer, un appel intérieur se fait de plus en plus clair, celui d’en finir avec ce non-sens absurde, cette illusion.

Celui de retrouver la Complétude dont on sent l’existence quelque part, tout au fond du cœur.

L’appel de l’âme mûre amène alors, « comme par magie », à tomber sur des informations liées à l’éveil spirituel. Tout à coup, la Vie nous révèle clairement que ce monde illusoire peut être quitté, la vie et la mort peuvent être transcendées, et l’Essence éternelle retrouvée.

Tout à coup, nous commençons alors à comprendre que le monde et sa souffrance se quitte, dès lors que nous tournons le regard à l’intérieur. Permettre d’entendre le murmure des entrailles, puis plus loin, la vibration du cœur.

Ainsi par ce principe, un appel intérieur qui pousse à lire des informations comme celles qui se trouvent sur ce blog signifie déjà un certain degré de maturité intérieure. Une maturité qui rend capable de voir l’égo, et ainsi d’être conscient de notre souffrance.

Ceci dit, prendre conscience que l’on souffre ne veut pas dire être conscient. Car la Conscience reconnait l’illusion de cette souffrance. Cela est donc un pas vers la reconnaissance de la Vérité.

Il y a seulement à reconnaitre qu’il n’y a fondamentalement rien à fuir pour laisser place à la Complétude.

Ainsi, « Ils ont des yeux et ne voient point » peut être ressenti à un niveau intérieur un peu plus profond encore, pour se rapprocher de l’Essence, de l’aspect inconditionnel de la vision du cœur.

D’une manière extraordinaire, merveilleuse, innommable, Jésus est venu ouvrir sur Terre la porte de l’Amour.

Avant lui, régnait la loi du Talion, œil pour œil, dent pour dent.

Il est venu apporter l’Amour sur Terre, il est venu permettre d’Aimer. Venu faire comprendre qu’il fallait nous aimer les uns les autres.

« Aimez-vous les uns les autres » parle à l’âme. Les yeux de chair extériorisent le discours, et projettent une vision personnalisée (vision de l’égo) de l’Amour qui est celle de se prendre chacun la main.

Cela est poétique, passionnel, mais pas inconditionnel.

Car l’inconditionnel ne peut être qu’à partir du moment où l’on Aime entièrement ce que l’on EST, jusqu’à reconnaitre que s’Aimer à ce point n’est pas distinct d’Aimer l’Existence entière.

On reconnait et vit que l’on est fait d’Amour, comme tout ce qui existe, jusqu’à ce que la distinction entre intérieur et extérieur soit Aimée à son tour, unifiée, et qu’il ne reste plus que l’Amour lui-même qui se reconnait.

Cela est impersonnel.

S’Aimer Complètement demande à aimer Toutes les parties de soi que l’on rejette, que l’on combat ou fuit. Cela est « Aimez-vous les uns les autres » lorsque l’on permet l’âme d’Entendre.

« Que celui qui a des oreilles pour entendre Entende » a également dit Jésus.

Si l’on Entend, « ouvrir les yeux » devient « Voir depuis le cœur ». En ce sens, on peut dire que Voir, c’est Aimer.

Ainsi, quand on commence à voir cette souffrance d’un autre ordre, on commence à voir l’égo, à voir des cheminements de pensée que l’on n’aime pas, des émotions dont on aimerait se défaire, peut-être des douleurs physiques que l’on aimerait ne plus vivre.

Cette souffrance d’un autre ordre nous pousse à vouloir se libérer de cet égo, et il peut arriver que cela nous mette sur un mode défensif/offensif. Nous rentrons alors dans la volonté de faire taire les pensées, de les rejeter et les combattre.

Seulement l’égo n’est autre que soi. Et ce jeu mental de réaction à l’égo aveugle le bon sens qui nous fait dire que se combattre soi-même ne mène pas à la reconnaissance de l’Amour.

Lorsque l’on est dans cette situation, ressentir que Voir c’est Aimer peut ouvrir une porte sur la transcendance.

Maintenant que l’on voit que l’on a un égo, que l’on voit toutes les pensées, toutes les émotions, toutes les tensions du corps, tout le climat intérieur qui fluctue ici et maintenant, et bien nous pouvons l’Aimer.

Cela est une Célébration.

Alléluia !

Aimer, c’est permettre d’être. Car tout est 1. Car la vie est Amour. Amour, inconditionnel par Essence, expression de l’Unité, ne choisit pas, il prend tout.

C’est la force qui exprime la Vérité par le fait de Tout réunifier. L’Alliance.

L’Amour EST. Le Vivant.

Cela n’est pas affectueux mais impersonnel. C’est l’expression même d’une lucidité par rapport à la réalité. Reconnaitre l’Amour est reconnaitre la réalité. Un mouvement fluctuant, vibratoire et uni.

Permettre de vivre est donc une reconnaissance de l’Amour, autrement dit de la réalité.

Cela est contraire au comportement absurde de s’auto mutiler en combattant l’égo. Ne pas aller contre le courant de la nature mais dans son sens, jusqu’à se rendre compte que l’on est ce courant.

Si tout est 1, quel que soit l’endroit où nous posons nos sens, il n’existe pas une seule entité, une seule forme qui soit moins vivante qu’une autre. L’Amour ne peut se vivre que lorsque l’on se permet de le recevoir, en reconnaissant le Vivant dans son entièreté, pour ce qu’il est et non pour ce que nous voulons qu’il soit.

Le Vivant est impermanence ici et maintenant. Si on permet le mouvement, il s’étend de lui-même. Le Vivant est Amour, est Un. L’Un est harmonie. Le mouvement est donc régit par des lois qui sous-tendent l’équilibre, l’harmonie.

Permettre d’être, c’est reconnaitre la fluctuation constante d’énergie qui nous traverse et donne ce sentiment d’Exister ici et maintenant. Un mouvement impermanent ici et maintenant, sans y exercer aucune résistance. La résistance est une projection de jugement, produit par la peur. La peur est une résistance au mouvement, un frein à l’expansion. Un voile qui empêche l’Amour de se reconnaitre lui-même.

L’Amour, Inconditionnel, impersonnel, ne choisit pas, il ne freine donc jamais, il dissout la peur. Si l’on permet d’être, on Aime, on laisse le mouvement être, et celui-ci tend naturellement à s’harmoniser de lui-même car il n’y a plus de résistance.

Permettre d’être, c’est permettre de recevoir l’Amour, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne qui reçoit et seulement l’Amour qui brûle sur lui-même.

Sans personne qui reçoit, il n’y a alors plus de séparation, plus de peur. Reste la reconnaissance de l’Amour, un mouvement sans résistance, unifié, harmonieux par Essence.

Permettre d’être est permettre l’harmonie, l’unité. C’est reconnaitre que chaque partie de soi a le droit d’exister, chaque pensée, chaque émotion, chaque tension physique, etc.

Or, si le Vivant est reconnu en toutes choses, l’Amour, l’Unité est reconnue. Plus aucune résistance n’est alors exercée à ce qui est, et chaque pensée, chaque émotion, chaque tension physique coulent naturellement dans le Silence du cœur.

Ainsi, Voir l’égo c’est l’Aimer. C’est permettre le Vivant, le mouvement, c’est rendre l’harmonie.

Pourquoi l’égo n’aurait-il pas le droit de vivre sa vie ?

Si tout est 1, lui aussi a le droit de retourner dans le cœur.

Voir la fluctuation mentale sans jugement, c’est ne plus freiner le mouvement naturel d’équilibrage universel, reconnaissance de l’unité, qui se ressent par l’ouverture du cœur.

Les vibrations qui forment ce que l’on appelle « égo » ne sont alors plus jugées, brimées. Parce que l’Amour Aime pour Aimer, il n’y a ni bien ni mal. Ces vibrations sont simplement acceptées comme faisant partie du Tout et peuvent enfin respirer, s’étendre dans une joie de vivre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la Complétude qui se goutte d’elle-même.

Je vous Aime,

Quentin

Sur le chemin de la paix intérieure

 

Important : Vous êtes invité à partager tout ou partie de ce texte, à condition de mentionner ceci :
« Quentin Disneur - http://sur-le-chemin-de-la-paix-interieure.com »
Merci.

Posté par SASHAH à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Quand on ne supporte pas de rester seul ( Catherine Marchi via Elisabeth Berger)

Pour certains, solitude est synonyme de sérénité et de maturité. Pour d’autres, de tristesse et d’abandon… D’où vient cette inégalité face à la capacité d’être seul ?

© Jupiter

Pourquoi ?

La capacité à rester seul se construit dans l’enfance. Comme le rappelle Daniel Bailly, psychiatre, l’angoisse de séparation liée à l’absence de la mère est une donnée normale dans le développement de l’enfant. Elle présente un pic entre 8 et 11 mois, puis s’estompe.

Normalement, vers 18 mois, l’enfant comprend que sa mère, même s’il ne la voit pas, continue d’exister et qu’elle va revenir. En attendant son retour, il se console en pensant à elle. A condition qu’il ait pu nouer avec sa mère, « suffisamment bonne », une relation solide et sécurisante.

Selon les psychanalystes, ceux qui vivent mal la solitude ont souvent souffert de carences affectives précoces : soit par une séparation réelle d’avec la mère, vécue comme un traumatisme (voyage professionnel, hospitalisation) ; soit que cette mère ait été présente physiquement mais psychiquement absente, car prise dans des pensées dépressives ou anxieuses.

Le fait de se retrouver seul ravive alors la douleur de l’absence maternelle initiale. Ces adultes ont besoin que l’amour des autres leur soit rappelé physiquement pour y croire. En cas de blues, ils ne peuvent faire appel aux images intérieures bienveillantes de leurs parents, de leurs amis. Ils n’ont pas intériorisé le fait rassurant que l’on peut compter l’un pour l’autre, même séparé par les kilomètres.

Une relation difficile à la solitude peut être aussi liée à une phobie. « On se situe alors dans un registre névrotique moins invalidant », souligne le psychiatre Patrice Huerre. La difficulté à se retrouver seul est le résultat visible d’une autre peur qui n’est pas reconnue comme telle : la peur du silence, de l’obscurité, et surtout la peur de soi-même, de se retrouver face à son monde intérieur !

L’autre devient un objet « contra- phobique », qui rassure et permet de lutter contre l’angoisse, l’équivalent d’un « anxiolytique » en somme ! En sa présence, on évite de penser à ce qui nous fait peur, à nos désirs, nos craintes, nos fantasmes, etc.

Elle peut aussi être liée à des peurs objectives, à un traumatisme réel, même mineur (avoir été suivi par un inconnu dans un parking, harcelé au téléphone, importuné dans le métro…).

Une personne qui a été agressée aura peur que cela se reproduise et ne pourra rester seule. En conclusion, chacun supporte plus ou moins bien la solitude, et il nous arrive à tous de fuir le face-à-face avec nous-mêmes en s’étourdissant de monde.

L’important est de pouvoir alterner moments de solitude et moments de dépendance : c’est ce qui signe la maturité affective.

Que faire ?

Par Frédéric Fanget, psychothérapeute comportementaliste : Plonger dans son malaise
Prenez l’habitude de vous « observer » : analysez ce qui se passe, évaluez vos émotions et écrivez toutes les pensées négatives qui vous assaillent.

Fuir le problème ne sert à rien. Mieux vaut rechercher dans son passé les situations de solitude qui ont provoqué tristesse et angoisse. Il s’agit de repérer l’empreinte émotionnelle, le schéma cognitif ancien qui se répète dans le présent.

S’habituer progressivement
Obligez-vous à rester seul dans votre appartement pour y pratiquer une activité qui vous plaît : écouter votre morceau de jazz préféré, téléphoner, chanter, peindre… La solitude sera ainsi associée à une émotion positive.

Au début, quelques minutes de solitude suffisent. Il faut s’y habituer peu à peu, sinon, la phobie risque de se renforcer. Réussir à faire face plusieurs heures sans être submergé par l’angoisse redonne confiance et optimisme. Vous n’aurez plus ensuite qu’à tester d’autres situations « délicates », comme aller au cinéma ou partir en vacances seul.

Couple : moi, avec et sans toi

Selon Serge Hefez, thérapeute du couple, les partenaires se choisissent implicitement sur leurs capacités d’autonomie et de fusion. En thérapie, on travaille d’abord sur le « programme officiel » explicite du couple. L’un porte la plainte : « Il ne s’occupe pas de moi, je suis toujours seule. » L’autre fuit : « Elle m’étouffe, j’ai besoin d’air. »

Quand on passe aux processus inconscients, on s’aperçoit que l’un autant que l’autre est dépendant affectivement. L’intérêt est d’introduire un changement dans la relation, de trouver la bonne distance, ni trop symbiotique ni trop large. Alors, l’autonomisation de l’autre n’est plus vécue comme un abandon mais comme un lien de meilleure qualité.

Catherine Marchi

A lire

L’Angoisse de séparation de Daniel Bailly. Une mise au point des aspects cliniques et épidémiologiques du trouble de l’angoisse de séparation Éditions Masson

Posté par SASHAH à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le romarin….

« En commençant les repas par une prière, nous remercions le Seigneur qui nous a donné la nourriture. Mais ce n’est pas tout ; nos prières contribuent aussi à influencer favorablement cette nourriture afin d’aider notre organisme à l’assimiler.
Avant d’arriver sur notre table, les aliments sont passés par toutes sortes d’endroits. Ils ont été manipulés, empaquetés, transportés… Ils nous sont donc en quelque sorte étrangers et il est bon de prendre quelques précautions avant de les laisser pénétrer en nous. Quelles sont ces précautions ? Prenez un fruit, par exemple, tenez-le avec respect, regardez-le, parlez-lui gentiment par la pensée, remerciez-le pour la vie qu’il va vous apporter : quelque chose en lui se transformera, il sera beaucoup mieux disposé envers vous, et dès que vous le mettrez dans votre bouche, il commencera à travailler pour vous. Pour que la nourriture s’ouvre à vous, le secret, c’est de l’apprivoiser, de la chauffer ; et la chaleur, c’est l’amour. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas manger des aliments que vous n’aimez pas, car ils se comporteront comme des ennemis dans votre organisme. Et si, pour une raison ou une autre, vous êtes obligé d’en manger, efforcez-vous de les regarder avec un peu de sympathie. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Le Romarin

Abondant à l'état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen, le romarin aime les terrains calcaires et s'accommode très bien des contrées arides et rocailleuses. Exploitées pour leurs vertus médicinales, les branches feuillues, fraîches ou séchées de cette plante condimentaire sont également couramment utilisées pour parfumer grillades, ragoûts, civets, soupes et autres sauces.

romarinNom scientifique : Rosmarinus officinalis

Noms communs : romarin officinal, herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, arbre de Marie, rose de mer, rose des marins, roumaniou en provençal

Nom anglais : rosemary

Classification botanique : famille des lamiacées ou liabées ( Lamiaceae )

Formes et préparations : huiles essentielles, gélules, pommades, teintures, tisanes, décoctions, inhalations, cataplasmes, bains

Propriétés médicinales du romarin

UTILISATION INTERNE

Favorise la digestion, régule les lipides, améliore la circulation sanguine : cholagogue (aide à l'évacuation de la bile), antispasmodique. Diurétique : il réduit les risques de calculs rénaux ou degoutte et prévient les rhumatismes. Antistress, antifatigue : il prévient l'insomnie et permet de lutter contre le surmenage intellectuel. Effet antioxydant : contre le vieillissement cellulaire.

UTILISATION EXTERNE

Contre les affections de la peau : infections, plaies, nettoyage de la peau et des zones génitales. Accélère la pousse des cheveux. Permet de lutter contre certains agents pathogènes : antimycosique et antibactérien. . Soulage les rhumatismes.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

La choline qu'il contient agit comme régulateur des lipides, au niveau du foie, et favorise la digestion. Ses vertus diurétiques facilitent l'activité rénale et participent à la prévention durhumatisme. Ses propriétés antioxydantes ont un effet de stimulation sur l'activité cérébrale et améliorent la mémoire.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Le romarin convient également comme défatigant, pour stimuler les personnes qui souffrent d'asthénie, tout en agissant préventivement contre l'insomnie. Il possède des qualités antiseptiques qui en font un bon agent pour nettoyer la peau et les zones sensibles ou agir directement sur les plaies infectées. Il peut aussi être utilisé pour son pouvoir antitussif.

Histoire de l'utilisation du romarin en phytothérapie

L'utilisation du romarin dans la parfumerie remonte au XIVe siècle. On prête alors à l'eau de Hongrie, premier parfum alcoolique recensé et constitué essentiellement de romarin, des pouvoirs d'eau de jouvence. La légende prétend, en effet, que le romarin a permis à Elisabeth de Pologne, guérie de sa paralysie et de ses problèmes d'arthrite, de devenir reine de Hongrie, en séduisant le roi, malgré ses 72 ans. Toutefois, on lui prêtait des effets stimulants sur l'activité cérébrale, dès la Grèce antique. C'est pour cette raison que les intellectuels grecs ceignaient leur tête de couronnes de romarin. Utilisé par ailleurs de manière empirique, comme remède à un bon nombre de maux, le miel de Narbonne, issu du romarin, trouvait une place de choix dans la pharmacopée marine au XVIIIe siècle. Plus près de nous, au XIXe siècle, le médecin et prêtre catholique allemand Sebastian Kneipp, qui contribua activement au développement de la phytothérapie, prescrivait, aux personnes âgées, des bains de romarin. Elles pouvaient, ainsi, lutter contre bon nombre d'affections : faiblesse générale, fatigue des yeux, hypotonie, hypotension, hypercholestérolémie, cirrhoses, surmenages physique et intellectuel, avec perte de mémoire, troubles cardiaques d'origine nerveuse, syncopes, rhumatismes ou encore paralysies.

Description botanique du romarin

Arbrisseau de rocaille à l'état sauvage, le romarin, de la famille des lamiacées, peut atteindre 2 m de hauteur, en culture. On le reconnait, aisément, toute l'année, érigé au milieu des buissons méditerranéens : ses feuilles persistantes sont enroulées sur leurs bords. Elles sont beaucoup plus longues que larges, d'une couleur vert sombre, luisant sur leur face supérieure et à la teinte blanchâtre sur le dessous. Ses fleurs, le plus souvent d'une teinte bleu violacé (les blanches sont plus rares) s'agrègent en grappes courtes, de février à mai. Leur calice a un aspect duveteux, la corolle est bilabiée et dotée de quatre étamines, dont deux dépassent la lèvre supérieure. Le fruit du romarin, de forme globuleuse, est un tétrakène brun.

Composition du romarin

PARTIES UTILISÉES

Ce sont les feuilles, les sommités fleuries, que l'on aura pris le soin de sécher, ou l'huile essentielle qui sont utilisées en phytothérapie.

PRINCIPES ACTIFS

Ses huiles essentielles renferment des essences de camphre, de cinéol, de verbénone ou de pinènes. Le romarin contient des flavonoïdes (diosmine, lutéoline), des diterpènes, comme le rosmadial et l'acide carnosolique, mais aussi des lipides (alcanes et alcènes). On trouve également des stéroïdes et des triterpènes (acide aléanolique, acide ursotique) et des acides phénoliques (acide rosmarinique, acide chlorogénique). Des phytoestrogènes ont des effets comparables aux hormones féminines.

Utilisation et posologie du romarin

DOSAGE

Par voie interne :

- En infusion, 2 g de feuilles de romarin séchées dans 150 ml d'eau bouillante, pendant 10 min, à raison de 2 ou 3 tasses par jour.

- En extrait liquide, 2 ml, 3 fois par jour.

- En teinture, 10 ml, 3 fois par jour.

- En huile essentielle, on préconise la prise de 2 gouttes de romarin à verbénone, sur un morceau de sucre, chaque matin. Une cure de 3 semaines est destinée à stimuler l'activité du foie et de lavésicule biliaire. L'huile essentielle de romarin à camphre est, quant à elle, recommandée pour équilibrer le système neuromusculaire. Enfin, l'huile essentielle à cinéole a des vertus expectorantes.

Par voie externe :

Le romarin est alors utilisé pour les rhumatismes et la stimulation de la circulation sanguine périphérique.

- Pour préparer la décoction de base, il faut mettre à mijoter 50 g de romarin dans 1 litre d'eau, pendant 10 min, laisser refroidir puis filtrer la préparation.

- On peut aussi appliquer, sur les parties à traiter, des compresses chaudes ou froides, imbibées d'une solution de 6 à 10% d'huile essentielle diluée dans de l'huile végétale.

- Pour obtenir une lotion à frictionner efficace, on mélangera quelques gouttes d'huile essentielle dans de l'alcool à 45%.

- Un bain, à des fins stimulantes, réalisé à partir d'un litre de décoction ou de 10 gouttes d'huile essentielle ajoutés à l'eau, sera plutôt recommandé le matin.

- Les lotions, pommades, gels ou onguents contiennent, en principe, 6 à 10% d'huile essentielle de romarin.

Précautions d'emploi du romarin

Aux doses indiquées, il est sans danger. On peut cependant mettre en garde contre l'usage à fortes doses de l'huile essentielle à cinéole, qui pourrait avoir un effet neurotoxique ou abortif.

CONTRE-INDICATIONS

Pris par voie orale, il est contre-indiqué aux enfants de moins de 12 ans et aux personnes souffrant de calculs biliaires ou d'une maladie du foie. Hormis en cuisine, il est également déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

EFFETS INDÉSIRABLES

A dose normale, les seuls risques peuvent être des nausées. Des personnes travaillant avec du romarin ont pu développer un eczéma de contact. Un surdosage important peut provoquer vomissements, convulsions, spasmes, saignements de l'utérus, voire coma mortel.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES OU DES COMPLÉMENTS

Aucune interaction connue.

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS

En théorie, le romarin peut interagir avec des médicaments diurétiques et les suppléments de fer, mais rien n'a été observé dans la pratique.

Avis du médecin

DES BIENFAITS RECONNUS

Le professeur Hostettmann, phytothérapeute réputé, souligne que, outre ses propriétés citées, le romarin améliore la concentration. Il illustre son propos dans l'ouvrage qu'il a publié en 2013, Tout savoir sur les plantes anti-âge, en indiquant que l'on frottait le front et les tempes des enfants, durant la Grèce Antique, pour les rendre plus intelligents.

AVERTISSEMENT

Lors de la préparation artisanale des décoctions, il est recommandé de consulter son médecin ou son pharmacien, pour vérifier les bons dosages et s'assurer du respect des doses recommandées.

La recherche sur le romarin

Si l'usage du romarin repose plus sur l'expérience à travers les siècles, des études plus récentes portent sur le bénéfice qu'il pourrait apporter par ses effets antioxydants, dans le traitement de certains cancers.

 

Posté par SASHAH à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Soyez conscients de la réalité, mais ne renforcez pas l’égrégore de peur (Message de Hilarion, reçu par Jean-Paul Thouny)

Mes chers enfants, cessez de vous conduire comme des moutons que l’on conduit à l’abattoir.

Prenez votre avenir en main, vous seuls pouvez et devez décider de votre destinée. En alimentant l’égrégore de la peur, cet égrégore à la source de tous les conflits, de toutes les grandes catastrophes et de toutes les épidémies s’auto-nourrit avec votre aide.

C’est vous, qui en le nourrissant consciencieusement, permettez son développement en lui donnant toute sa force. Seul, il n’existe pas. Mais avec votre aide, il devient d’une puissance redoutable et, plus vous êtes nombreux à avoir cette peur, plus il devient puissant. Cette puissance que vous renforcez à chaque instant vous entraîne vers des gouffres dont vous n’imaginez même pas l’issue.

 

D’autres avant vous…

D’autres civilisations bien avant vous en ont fait l’expérience et en le renforçant, en lui donnant toute sa puissance ont péri. Ces civilisations, vous en avez déjà entendu parler ; ce sont les Atlantes, et avant eux les Lémuriens et avant eux d’autres encore. Plus près de vous, sont les Égyptiens de l’époque pharaonique, les Aztèques. Sans vous, cet égrégore n’existe pas. Il n’est que la résultante de toutes vos peurs mises en commun, de tous vos refus de vous prendre en charge en laissant cela à d’autres. Ce qui donne la force et la puissance à une réalité que vous découvrez aujourd’hui et qui entend vous réduire en esclavage, après une réduction drastique de vos populations. Le Noir tel qu’il se fait appeler n’existe que grâce à cet égrégore de la peur.

Aussi mes chers frères et sœurs, cessez de renforcer cet égrégore et tout en étant conscients de la réalité concrète des projets de domination de certains prenez-vous en charge et faites obstacle à ce projet destructeur et possessif.

Vous en avez le pouvoir. Oh ! pas avec les armes ! laissez-leur leurs instruments, symbole de pouvoir, qui les anéantiront car ils représentent la négativité même, la non-évolution.

Votre force à vous mes frères et sœurs, c’est l’Amour.

Contre l’Amour et ses vibrations aussi élevées que les rayons du soleil, aucune basse œuvre, aucune arme ne peut quoi que ce soit.

 

Votre salut réside dans l’Amour

C’est en renforçant l’égrégore de l’Amour de par la puissance que vous aurez tous intérieurement que votre planète rejoindra l’Alliance des planètes de votre système solaire dans une parfaite harmonie.

Soyez conscients de votre pouvoir mes chers frères et sœurs. Votre pouvoir, que vous avez au fil du temps, enfoui au plus profond de vous-même et oublié, est énorme.

Vous avez droit au bonheur, vous avez le droit de vivre en parfaite harmonie et heureux si vous le voulez. Je dis bien si vous le voulez. Ce qui se passe en ce moment sur votre planète qui peut engendrer des pertes énormes où une très forte proportion de votre population planétaire va devoir rejoindre par la force et le vouloir de certains, d’autres plans de conscience peut être enrayé et transmuté en bonheur total.

Votre évolution, votre bonheur ne dépendent que de vous et, sont à votre portée.

 

Vous n’avez que deux choix

1- Soit vous cédez à la peur en refusant de vous prendre en charge et de ce fait vous renforcez l’égrégore de la peur qui donne le pouvoir aux exécutants du Nouvel Ordre Mondial, tel qu’il se nomme. Dans ce cas très nombreux d’entre vous achèveront leur passage sur la terre plus vite que prévu et se retrouverons ailleurs. Dans ce cas la terre recommencera un cycle d’évolution en étant retombée très bas, beaucoup plus bas que votre préhistoire, telle que vous la connaissez ou,

2- Vous vous prenez en charge afin de retrouver le divin en vous et en assumant d’alimenter l’égrégore de l’Amour vous faites échouer le projet de domination de l’ombre.

Pour cela, c’est bien simple. La lumière doit guider vos pensées et l’Amour est le véhicule qui vous y conduit. Cessez une fois pour toutes d’avoir peur et utilisez, mettez en œuvre ce pouvoir d’Amour que vous avez tous en vous.

 

La puissance de l’égrégore de l’Amour

L’égrégore de l’Amour que vous pouvez non seulement renforcer mais magnifier, est d’une puissance dont vous n’avez même pas idée. Cette puissance de l’Amour, Amour inconditionnel envers les autres vous conduira vers la lumière. Lorsque vous découvrirez la beauté de ce qui est là, à portée de votre main, de votre cœur, vous n’aurez qu’un regret de ne pas l’avoir connu plus tôt. Oui vous avez droit au bonheur, vous avez le droit d’Aimer et vous le pouvez si vous le voulez vraiment. Réveillez le divin en vous, cette étincelle divine qui n’est que lumière et illumine votre monde.

Chacun d’entre vous doit être une lumière d’Amour qui scintille joyeusement et apporte sa contribution à l’illumination devant précéder l’ascension qui vous attend.

Le monde qui vous attend à l’issue de cette ascension est le monde auquel vous avez droit, que vous méritez et rien ni personne ne peux vous empêcher d’y accéder. Il n’y a que vous et vous seul qui puissiez faire ce choix et dire au fond de vous-même ; oui j’ai droit au bonheur et je veux connaître la lumière. Oui l’Amour est le véhicule qui va me permettre de découvrir et de vivre définitivement dans la lumière. Personne ne peut m’en empêcher. Cette décision m’appartient à moi seul.

 

Réveillez-vous, c’est maintenant

Réveillez-vous mes chers frères et sœurs, c’est maintenant et non demain que vous allez opérer cette évolution. Laissez parler votre cœur et faites taire la petite voix de la peur qui est en vous.

Cette petite voix qui s’éveille doit être renvoyée en sommeil et de par l’amour que vous allez développer, transmuter en lumière.

À vous tous, population de la terre, renforcer cet égrégore de l’Amour qui tel un gigantesque ascenseur, vous conduira vers la lumière, vers le bonheur auquel vous aspirez et méritez.

Depuis des millénaires, vous peinez, suez eau et sang, subissez toutes les vicissitudes que la peur peut générer. Maintenant, l’heure est venue de recevoir la récompense de vos efforts d’évolution.

L’issue de ce qui se passe en ce moment, et je dis bien en ce moment, maintenant, aujourd’hui, ne dépend que de vous et vous seul.

Comme je vous le disais plus haut, vous avez le choix entre sombrer dans un monde de souffrance et de peur ou découvrir le vrai bonheur dans la lumière. Prenez le temps de regarder au fond de vous : n’êtes-vous pas plus heureux dans l’Amour que dans la Peur ? Alors choisissez la Lumière plutôt que l’Ombre, le Bonheur plutôt que la souffrance.

Commencez dès maintenant pas demain, maintenant à cesser d’avoir peur et regarder, tel le soleil matinal, l’Avenir lumineux qui s’ouvre, qui s’éveille devant vous.

 

Prenez conscience que votre pouvoir est immense

Mes chers frères et sœurs, prenez conscience de votre pouvoir immense, qui est en vous. Puissance inaliénable que personne en peut s’approprier et qui vous empêche de devenir l’esclave de quiconque est l’Amour. Contre ce pouvoir incommensurable, rien ni personne ne peut rien. L’Amour est la puissance lumineuse absolue, cette puissance qui est à votre disposition et qui va vous permettre l’ascension vers le bonheur, vers la lumière. Tout ce qui se passe pour vous ou qui peut se passer dépend de votre bon vouloir.

Vous êtes toutes et tous les acteurs d’une gigantesque pièce de théâtre qui peut, suivant vos choix devenir une tragédie incommensurable ou une comédie dont l’issue est un bonheur immuable, dans la lumière. Vous n’imaginez même pas la puissance qui est en vous : la lumière est toujours plus élevée que les bas-fonds remplis d’ombre. Alors mes chers frères et sœurs, où voulez-vous vraiment aller ? Que voulez-vous vraiment au fond de vous-même, de votre cœur ? Avez-vous peur du bonheur ? Bien sûr que non !

Vous voulez le bonheur et bien n’en n’ayez pas peur et soyez heureux dans la lumière, la porte de l’ascenseur est ouverte, il ne dépend qu’à vous d’y entrer et découvrir le monde merveilleux qui vous attend.

Cessez donc définitivement d’Avoir peur et en écoutant votre cœur, prenez l’ascenseur de la lumière, vers la paix et le bonheur auquel vous aspirez toutes et tous, Je vous attends dans le monde que vous méritez

Courage et prenez la décision que vous dicte votre cœur.

Message de Hilarion, reçu par Jean-Paul Thouny

Source : energie-sante.net

http://messages.terrenouvelle.ca

© 2006-2014 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

 

Posté par SASHAH à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Changement à accepter (Par Yosuel )

 

Martine - Guidance de YosuelPar Yosuel

Lorsque Vous acceptez enfin de reprendre le chemin de votre Cœur, il Vous faut accepter le changement radical sans conditions d’aucunes sortes, mais surtout sans ne plus chercher la raison de ce que Vous êtes au travers des Autres. Et cela va Vous demander de revoir en totalité ce que Vous pensez de Vous, de la vie, des Autres et de tout ce qui est l’existence. Et cela ne pourra être ressenti qu’en cheminant en Vous, en votre Cœur, sans ne plus croire que rien ne peut changer, sans ne plus croire que ce que Vous voulez voir se manifester et une utopie, mais bien de croire en Vous, sans déroger un seul instant à votre propre Conscience.

En réalité, Vous allez passer par une multitude de phases qui Vous ramèneront inlassablement à des compréhensions et à des ressentis sur tout ce qui se joue. Et c’est là que beaucoup vont se laisser prendre à certains de leurs aspects, à certaines énergies prédominantes, sans comprendre qu’il Leur faut en réalité ne pas rentrer dans ce qui se présente, mais bien de l’accepter et de le dépasser. Ce qui veut dire que beaucoup de choses se sont créées dans l’immense toile de la conscience de masse où se côtoient toutes les pensées qui fait que ce monde est tel qu’il est, et qui fait que Vous Vous identifiez à toutes ces pensées sans en comprendre une finalité qui dépasse l’entendement humain.

Alors, dans cet état de conscience, tout peut arriver à chaque instant pour Celui qui se laisse impressionner par des ressentis, parfois fulgurants, mais qui en réalité ne sont pas ce que Vous Êtes, ne sont pas ce que Vous avez à vivre, mais de comprendre que cela représente une phase, et que toutes les phases doivent être traversées sans que Vous Vous y arrêtiez, sans que Vous jouiez à son jeu.

Le changement demande beaucoup de courage et de volonté, parce que traverser toutes ces phases est un défi que peu accepteront, tant cela demande de lâcher bien des choses qui correspondent à ce que beaucoup croient encore être une réalité intangible dans ce monde de 3ème dimension.

Et c’est ainsi.

Yosuel

Source : Medidetente – Etre soi meme

http://messages.terrenouvelle.ca

© 2006-2014 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Posté par SASHAH à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Belle journée , prenez soin de vous !!:-)

Merci Isa :-)

Edward Sharpe & the Magnetic Zeros - Every Part of You

Concierto Cable

 

Edward Sharpe and the Magnetic Zeros - Bloody Sunday Sessions

BloodySundaySessions

 

Posté par SASHAH à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2014

En guise de bonne nuit une conférence très intéressante de Lee caroll (Kryon) qui ne sera plus là demain.dormez bien, après :-)

Transition planétaire

Les grands changements qui s’opèrent

Avec Lee Carroll – Kryeon

 

Cliquez ici pour accéder à l'événement en cours

Si vous expérimentez certaines coupures durant l’écoute, nous vous suggérons de débuter le visionnement et de mettre la vidéo sur pause pendant une ou deux minutes et ensuite de reprendre l’écoute. Cela permettra à la vidéo de se charger dans votre ordinateur et cela devrait améliorer la fluidité.

PARTIE 1

Conférence avec Lee Carroll

Lors de cette conférence, Lee Carroll – Kryeon vous parle des énergies qui sont en synchronisme avec le Grand Changement. Cette révélation vous est faite en tout amour, puisqu’elle est partie intégrante du système du grand changement qui est à votre porte. Il y a un plan énergétique, mais l’ensemble du plan est appelé le Grand Changement.

Elle comporte 3 phases. Significative, la première phase de transition planétaire (de 1987 à 1999) fut la modification de la grille magnétique. Cette modification avait pour but de construire une matrice terrestre visant à soutenir certaines activations de votre ADN, car le Grand Changement aura aussi un impact sur celui-ci.  Ainsi, vous serez à même d’apporter des modifications à votre but d’incarnation ou à son objectif spirituel tout en demeurant en incarnation. Plus que jamais, votre nouvel objectif est de changer la planète… Et vous êtes en train de le faire. Vous êtes revenus pour diffuser votre lumière, et vous le faites.

La deuxième phase concerne les années 2000 à 2012. Cela fait des milliers d’années que vous vous préparez au passage que vous vivez à l’heure actuelle. En particulier, à la prise de conscience de votre capacité de manifester votre réalité.

Les années 2013 à 2025 représentent la troisième phase, soit la phase finale. L’élément premier qui sera mis en évidence aura trait aux changements dans votre façon de concevoir votre société. L’élévation de la conscience humaine apportera une tout autre perspective sur ce plan

Bibliographie de Lee Carroll – Kryeon : http://editions-ariane.com/authors-details/?id=19

Source: éditions Ariane.

Posté par SASHAH à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

QU’EST-CE QUE L’ASCENSION IMPERSONNELLE?

images (5)Je tiens à préciser que la présente chronique n’exprime que des opinons, des recherches ainsi que des inspirations et qu’elle ne prétend d’aucune manière affirmer avoir personnellement vécue la dite ascension dans la réalité.

Par contre, permettez-moi bien humblement de simplement vous partager les inspirations que j’ai intuitivement reçu sur le sujet jumelées à des recherches intéressantes sans pour autant prétendre que mes écrits puissent d’aucune manière tenir lieu de vérité absolue pour autant. 

– La clef de l’ascension impersonnelle se trouve simplement dans l’ouverture du cœur, sans considération aucune pour le reste. C’est-à-dire qu’il suffit que vous ayez le cœur ouvert pour être en mesure de bénéficier de l’ascension impersonnelle, et cela quel que soit l’état de vos mémoires cellulaires, de vos charges karmiques, etc. Rien que l’ouverture du cœur. C’est la simplicité même, n’est-ce pas? Cela est possible, parce que l’ascension impersonnelle relève de l’action d’une chose dont la puissance 
est littéralement infinie. Pour des raisons d’adaptation, nous donnons à cette force illimitée le nom d’Esprit-Saint. 

Dans la chronique précédente, nous avons expliqué que l’ascension INDIRECTE exigeait quant à elle l’ouverture du cœur, certes, mais également d’autres paramètres nécessairement plus exigeants que ne l’est l’ascension IMPERSONNELLE dont il est maintenant question. 

Pour la grande majorité des gens, la seule véritable ascension qu’il leur sera donné de connaître, au cours de leur incarnation actuelle, sera du reste celle appelée IMPERSONNELLE puisqu’elle est de loin la moins exigeante de toutes.

L’ascension personnelle, quant à elle, exige de réaliser l’Éveil divin, et nous savons tous que l’Éveil divin est quelque chose que peu de personnes sont vraiment capables de réaliser à moins de devenir un Maître.
 
Évidemment, personne au départ n’est exclu d’y parvenir, et il serait particulièrement souhaitable d’accéder à une telle destinée, mais considérant le travail imposant qu’une telle réalisation de l’Éveil divin exige nécessitant une force du cœur hors du commun, il nous faut bien admettre, hélas, que peu de gens ont l’étoffe pour le posséder.

Ainsi, c’est pour ces raisons qu’au contraire l’ascension impersonnelle devient plus courante ou accessible, ne dépendant que d’une décision de l’Esprit-Saint. Nul ne peut prévoir quoi que ce soit à ce sujet. Mais certains d’entre nous peuvent en quelque sorte ressentir les mouvements de l’Esprit-Saint. 

Essayer de ressentir ces mouvements, c’est aussi ce que font certains êtres non physiques. Selon ce que nous savons, l’ascension impersonnelle peut prendre forme selon l’un ou l’autre des deux scénarios types que nous avons déjà évoqués : une forme spectaculaire de masse et une forme plus discrète individuelle. 

Ce que nous ressentons davantage par les messages reçus est que nous nous acheminons lentement vers une ascension impersonnelle discrète. Comme déjà mentionné, les gens seraient ascensionnés au fur et à mesure qu’ils atteindraient l’ouverture du cœur. Le jour où la porte de l’ascension impersonnelle sera ouverte, c’est-à-dire le jour où l’Esprit-Saint prendra la décision de commencer, on verra probablement au début des centaines de personnes s’élever dans la quatrième ou la cinquième dimension. Puis il y aura une dizaine de nouveaux cas de temps en temps, tous les trois ou quatre ans peut-être. 

Des centaines au début… Nous aurions aimé dire des milliers, mais ceux-ci se multiplieront au fur et à mesure que l’ouverture du cœur de chacun y contribuera. En ce moment, des dizaines de milliers sont sur la bonne voie bien qu’il y ait encore des centaines de milliers se trouvant à peine en train de se demander sérieusement si l’amour et le cœur, ce ne serait pas plus important que le mental émotionnel… leur réflexion les conduira vers les découvertes dont ils ont besoin et, qui sait, se trouveront-ils justement à lire ces lignes.

QUAND DONC LA PORTE DE L’ASCENSION IMPERSONNELLE SERA-T-ELLE OUVERTE? 

– En fait, elle ne sera peut-être même jamais ouverte! Il faut également se préparer à cette éventualité, car elle pourrait tout aussi bien être probable. Les portes de l’ascension impersonnelle et de l’ascension indirecte ne seront peut-être jamais ouvertes. (Je ne parle évidemment pas ici de l’ascension personnelle). N’oubliez pas que l’impersonnelle dépend de la décision de l’Esprit-Saint et que l’autre, l’indirecte, dépend de la décision des hautes puissances spirituelles qui veillent sur ce secteur de l’univers. 

Nous aurions aimé vous dire : « Vous serez tous ascensionnés bientôt, en masse, un peu avant ou un peu après 2012. » Mais nous ne pouvons pas l’affirmer, parce que nous savons que l’ampleur des vibrations du cœur est quelque chose qui ne se dirige pas et ne peut être qu’essentiellement laissé au libre arbitre de chacun de vous.

Le mieux que nous pouvons vous dire, c’est : « Dès 2035 environ, des gens seront très probablement ascensionnés, soit par le fait de ceux qui parmi vous auront réalisé l’Eveil et se trouveront à cette fin guidés par un maître ascensionné ou bien par le choix de l’Esprit-Saint. » 

Quoi qu’il en soit, sachez que la porte de l’ascension personnelle, quant à elle, est ouverte depuis toujours. En d’autres termes, la porte de l’Éveil est ouverte et le restera. Cela signifie que vous pouvez DÈS À PRÉSENT à cheminer réellement vers l’Éveil, et à réaliser cette harmonie dans l’Éveil : vous n’avez pas besoin d’attendre une date ou une intervention des forces cosmiques pour cela. Vous avez seulement besoin D’APPRENDRE ET DE PRATIQUER DE TOUT VOTRE CŒUR LA SCIENCE DE L’AMOUR FRATERNEL ET DE L’AMOUR SPIRITUEL. 

S’il y a une forme d’ascension que nous devons encourager, c’est bien celle de l’ascension personnelle.

Nous disons ascension personnelle, mais nous ne disons pas ascension individuelle, car un Éveillé qui ascensionne peut faire ascensionner plusieurs personnes avec lui. Il suffit que ces personnes aient fait le nécessaire pour ouvrir leur cœur à l’amour. 

Vous n’êtes pas obligés de nous croire. Et dans ce que nous disons, vous pouvez choisir d’écouter certaines choses et d’en rejeter d’autres. Mais ce que nous vous disons, depuis le tout début, c’est que l’Éveil divin devrait constituer le FONDEMENT et la perspective de votre spiritualité. 

En réalité, tous autant que nous sommes, pouvons réaliser l’Éveil divin. L’amour est la SEULE ÉNERGIE et la seule FORCE dont nous avons besoin. D’un point de vue cognitif, ce qu’il y a de vraiment important à savoir est simple : vivre et rayonner l’amour de tout notre cœur. Tel est LA CLEF de l’Éveil divin. Pratiquez cette connaissance avec joie et sérieux en même temps. 

Venez en discuter avec nous sur « La Vie Devant Soi « 

Le livre de 304 pages « Comment Reconnaître et CréerVos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum plusieurs centaines de témoignages le prouvent

 Mme Céline Jacques

QU’EST-CE QUE L’ASCENSION IMPERSONNELLE?

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »