ET SI ON DECIDAIT DE RENTRER

23 octobre 2014

Belle journée à tous

Philippino Folk Dance at Carabram Festival 2014

Leon Balaban


22 octobre 2014

belle fin de soirée et douce nuit à tous :-)

Lama Gyurme - Song of Awakening

 

Posté par SASHAH à 20:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Une autre histoire de l’Arche de Noé (Gilles Van Grasdorff, journaliste et écrivain - publié le 02/10/2014)

Une tablette d’argile de l’époque sumérienne (IVe-IIIe millénaires avant notre ère), confiée par un collectionneur au British Museum, décrit le procédé de fabrication de l’Arche de Noé. Les animaux embarqués y sont également décrits avec précision.

 L'Arche de Noé sur le Mont Ararat, de Simon de Myle (1570)

L'Arche de Noé sur le Mont Ararat, de Simon de Myle (1570)

 

Lorsque, ce jour de 1985, un collectionneur dépose au British Museum de Londres une tablette d’argile, le musée compte déjà plus de cent trente mille pièces liées à la civilisation et à la culture des mondes sumérien, assyrien et babylonien – qui se sont développés dans ce qui correspond à l’Irak actuel entre le IVe millénaire avec notre ère et le VIe siècle avant notre ère. Il n’y a jusque-là rien d’anormal dans cette démarche. Et l’objet, dans un premier temps, rejoint le reste de la collection des tablettes de l’écriture cunéiforme (en forme de clou) sumérienne.

Le Dr Irving Finkel, archéologue et assyriologue au British Museum, grand spécialiste de l’antique civilisation mésopotamienne,  décide finalement d’entreprendre l’étude de cette tablette, qui se présente sous une forme modeste et semble n’offrir, au départ, qu’un intérêt moyen. D’autres tablettes cunéiformes évoquent, en effet, ce sujet mythique. Mais, cette fois, Finkel est emporté par le Déluge !

Une découverte

Irving Finkel a commencé à étudier l’assyriologie en 1972, à l’université de Birmingham, alors qu’il avait tout juste 18 ans. À 10 ans, il rêvait déjà de travailler un jour au British Museum. À l’université, il eut comme professeur W.G. Lambert. Cet homme remarquable, brillant mais intransigeant, lui enseigna le cunéiforme, depuis son entrée jusqu’à son doctorat que Finkel obtint en 1976. Il commence par étudier l’écriture cunéiforme babylonienne, puis l’écriture sumérienne. Plus tard, il passa encore trois ans à l’Institut oriental de Chicago, avant d’être nommé comme assyriologue au British Museum. Son rêve se réalisait !

Parmi les nombreuses fonctions d’un conservateur, l’une consiste à examiner les objets qui lui sont confiés pour identification ou authentification. C’est dans ce contexte que Finkel reçut au Museum, en 1985, un certain Douglas Simmonds. Il était l’heureux propriétaire d’une collection d’objets que son père Leonard lui avait offerte, parmi lesquels cette tablette babylonienne, que personne ne connaissait. En l’examinant, le chercheur comprit qu’elle révélait une partie du mythe du déluge babylonien. Ce n’est qu’en 1996, lorsque Douglas Simmonds la lui rapporta, que Finkel put travailler plus sérieusement sur le contenu de cette tablette.

Les Sumériens inventèrent la première écriture connue de l’humanité et des scribes se chargaient de la retranscription des informations. Les scribes mésopotamiens sont donc des lettrés appartenant à l’élite de la société. Ils écrivaient, sur ces tablettes d’argile, la vie quotidienne des Sumériens, des Assyriens, des Babyloniens et des autres civilisations de l’Asie occidentale qui ont fait leur ce mode d’expression ; ce sont eux encore qui y expliquent l’astronomie, les sciences des mathématiques ; ce sont eux, toujours, qui parlent du commerce et de son évolution ; ce sont eux, aussi, qui content les légendes et les mythes sous la forme d’épopées, dont la plus fameuse et la plus connue reste celle de Gilgamesh.

Après un minutieux travail de traduction, il s’avère que la tablette en question conte la technique de fabrication de l’arche du Déluge sumérien : son diamètre serait de 220 pieds, soit 67 de nos mètres ou encore « six bus londoniens ». Elle est compartimentée afin de séparer chacune des espèces animales embarquées. Ces séparations mesureraient 20 pieds, soit une hauteur de 2,20 mètres.  L’ensemble est coiffé d’un toit !

La construction de l’Arche

Selon la tablette, l’Arche babylonienne se présente comme un énorme panier souple construit en tiges de bois entremêlées de tresses de bois de palmier. Les planches sont à peu près jointives, mais non étanches. Sa construction relève davantage des techniques de menuiserie que de charpente navale. Toute la surface est ensuite recouverte de bitume, que l’on recueille alors dans les puits irakiens, et qui permet de rendre cette énorme barque étanche. Du fait de la fonction très particulière réservée à l’Arche, on a construit un deuxième étage et elle est recouverte d’un toit pour abriter de la pluie ses futurs habitants.

À force de recherches, Finkel comprend que la construction de l’Arche babylonienne décrite dans la tablette cunéiforme rappelle la méthode de construction d’un coracle (bateau rudimentaire) moderne, publiée avant la Seconde Guerre mondiale : « La ressemblance, me raconta-t-il, le parallèle entre le procédé babylonien et celui en usage dans la première partie du XXe siècle, était identique : les hommes utilisaient ce même type d’embarcation depuis 1750 avant J.-C. jusque dans les années 1930 de notre ère ! On rencontre les mêmes embarcations en Asie. L’Arche babylonienne ressemblerait donc aux embarcations rondes utilisées en Irak et en Iran pour transporter les bêtes et les hommes d’une rive à l’autre d’une rivière ou d’un lac. »

Ces mêmes coracles, recouverts de peau, sont utilisés au Tibet, aux Indes, aux royaumes de l’Annam et du Tonkin. On les connaît aussi en Norvège et en Irlande ; au pays de Galles, on emploie ce type de coracles pour la pêche sur les rivières Teifi, Towy et Taf. En Occident, ils dateraient de l’époque gallo-romaine.

Pour Finkel, « l’Arche babylonienne était l’embarcation idéale pour sauver l’humanité de ce terrible Déluge. C’était un énorme panier souple, qui ne pouvait donc pas couler. C’était aussi une étrange nursery pour sauver l’humanité. Il flottait au gré des courants, sans danger aucun pour ses habitants – hommes, femmes et animaux de toutes espèces –, en attendant que les pluies cessent, que les eaux s’apaisent et/ou qu’elles se retirent. »

Reconsidérer l’histoire du Déluge

Le plus étonnant, le plus inattendu aussi, c’est que cette tablette en écriture cunéiforme décrit avec précision les animaux qui embarquèrent dans l’Arche : « Ils y montèrent, deux par deux, par couples. » Comme dans la Bible de Jérusalem, comme dans la Genèse !

Ce qui est remarquable encore, c’est que cette découverte nous amène à reconsidérer l’histoire du Déluge et l’histoire de l’Arche de Noé : « Il y eut de toute évidence, un Déluge et une Arche à la très lointaine époque mésopotamienne, explique Finkel… On retrouve le Déluge et l’Arche dans les textes bibliques en hébreu, avant de les retrouver dans d’autres récits moins anciens ou modernes. »

À présent, il existe une réplique grandeur nature de cette Arche, que l’on peut voir en vidéo, et qui fut construite en Inde, selon les critères de la tablette et de la découverte du chercheur britannique.

Une autre histoire de l’Arche de Noé

 

> Pour en savoir plus :

The Ark Before Noah, d’Irving Finkel, Hodder & Stoughton Ltd.  London 2-14.  
À la recherche de l’Arche de Noé, de Gilles Van Grasdorff, préface de Monseigneur Jean-Michel di Falco Léandri.

Le Monde des religions

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Importance du discernement - Frédéric Lenoir (La télé de Lilou)

Philosophe, sociologue et historien des religions. Docteur et chercheur associé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Depuis septembre 2009, il produit et anime une émission hebdomadaire consacrée à la spiritualité sur France Culture : Les Racines du ciel. Ecrivain. Auteur d’une quarantaine d’ouvrages (essais, romans, contes, encyclopédies), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à quatre millions d’exemplaires, il écrit aussi pour le théâtre, le cinéma et la bande dessinée. - source http://www.fredericlenoir.com/

LA TÉLÉ DE LILOU © Lilou Productions 2014
WebTV http://www.lateledelilou.com 
Facebook http://ww.facebook.com/frlilou 
Twitter http://www.twitter.com/frlilou
Défi des 100 jours http://www.defides100jours.com 

Donations http://www.lateledelilou.com/Faire-un... 
Suggestions http://www.lateledelilou.com/forms/Su...

Posté par SASHAH à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

quelle couleur pour vous ?

10676298_10204214251133063_6593715441520544639_n

LA COULEUR EN CHROMOTHÉRAPIE (Bertrand Duhaime)

La chromothérapie (thérapie par les couleurs) constitue une science traditionnelle vieille comme le monde, bien qu’elle ait été ravivée surtout par les Chinois.

En Inde, une équipe de chercheurs applique ces traitements.

À Akbar-Hamann, dans un hôpital, on a construit les chambres des malades de façon que la lumière du jour puisse y pénétrer tout au long de la journée par des haies pratiquées au plafond et dans les murs. Ces baies sont garnies de carrés de verre et de voiles de soie colorés.

On y a recours à six couleurs, à l’occasion associées deux par deux, pour compléter les effets de la lumière blanche, qu’on amplifie parfois pour atténuer ou modifier l’action d’une couleur particulière qu’on utilise. Dans ce centre, on divise la journée en six portions pendant lesquelles on utilise une ou l’autre des couleurs particulières, interdisant pendant ce temps l’usage des autres couleurs. On complète les traitements par l’usage de diverses huiles de diverses espèces préalablement exposées à l’action de couleurs déterminés pour faire des onctions. 
À partir des nombreuses expériences et observations qu’on a conduites en ce lieu de thérapie, on a tiré des conclusions à propos de quatre couleurs principales sur l’organisme humain : le jaune, le rouge, le bleu et le vert. On a obtenu la preuve que ces couleurs peuvent engendrer dans le corps et le psychisme d’un malade des phénomènes réflexes salutaires. D’autres expériences menées aux États-Unis et en Angleterre, sur ces couleurs, mais aussi sur nombre d’autres, ont ajouté à ces données. C’est de ces travaux que nous avons extrait les notions résumées que nous fournissons dans les articles du texte qui suivront un peu plus loin.
Mais avant de passer à ce résumé, il pourrait être intéressant de rapporter d’autres expériences faites en Angleterre par des médecins.

À travers d’autres expériences, ils se sont permis de prendre le pouls de certaines personnes alors qu’ils leur présentaient les sept couleurs du spectre. Ils se sont aperçus que les pulsations variaient selon les couleurs qu’ils projetaient et qu’elles s’accéléraient fortement quand les sujets étaient confrontés à une couleur qu’ils n’aimaient pas ou ne leur convenait pas.

En psychologie, on a également mené des expériences qui ont permis d’établir une liste de caractéristiques de la personnalité à partir des couleurs que des sujets disaient apprécier, détester ou les laisser indifférents.

On a ainsi noté, en règle générale, que les sujets qui retenaient le violet faisaient preuve d’un caractère très conformiste, grave, sérieux, sévère, indécis. Les sentimentaux optaient spontanément pour le bleu et les romanesques pour le rose. Le choix du vert révélait généralement des caractères fermes, ouverts, imbus de précision. Le jaune était retenu par des sujets de caractère enjoué, optimiste ou enthousiaste. Les sujets volontaires, actifs, résolus, déterminés, chaleureux, choisissaient plutôt le rouge. On en a conclu que les couleurs pouvaient influencer le tempérament et le caractère des gens ou pouvaient les révéler.
Bien sûr, toute couleur est, de sorte qu'aucune couleur n’est bonne ou mauvaise, n'est meilleure ou pire qu’une autre. Les couleurs existent, un point c’est tout.

Mais il semble désormais avéré que chaque couleur, en excès ou en carence, puisse provoquer des déséquilibres physiques, psychiques ou spirituels.

Plus significatif encore, il semblerait que chaque personne puisse ressentir une affinité ou une antipathie pour certaines couleurs ou rester insensible à d’autres, s’exprimant par là de grandes vérités inconscientes sur elle-même. Il est donc probable qu’à partir des couleurs-fétiche d’un individu, on puisse en savoir long sur sa personnalité et sur ses motivations secrètes.

C’est ce que nous allons tenter de cerner dans les lignes qui suivent alors qu’à travers elles nous allons essayer d’en expliquer les notions et d’en expliciter les influences diverses.

BLANC : Il s’agit de la couleur du jour qui accroît la tonicité générale des organes, mais qui peut entraîner l’hyperémie, en excès, par suite d’une action à la surface de la peau qui se répercute sur les cellules et les vaisseaux cutanés.

BLEU : Couleur anesthésique, analgésique et antispasmodique, le bleu produit une ischémie cutanée et profonde dans l’organisme. On l’utilise dans les cas de contusions, névralgies, sciatique et d’asthme. Antagoniste du rouge, il est recommandé dans les cas de crises nerveuses, de grandes excitations et de tabétisme. Il ramène le sommeil dans certains cas d’insomnie rebelle. Calmant les sanguins, il déprime les lymphatiques. Facteur puissant de vitalité, il accroît la fixation de l’oxygène qui neutralise notamment les toxines de la fatigue. Il soulage les démangeaisons et les irritations. Il peut réduire, même faire disparaître, les fièvres. Il aide la cicatrisation en cas de brûlure. Il est vitalisant, antipruritique, diaphorétique, fébrifuge, contre-irritant, anodin et émollient. Il agit sur le caesium et l’indium.

CITRON : Il agit sur les intestins, relâchant, détendant et stimulant le processus d’élimination. Il aide à éliminer le mucus. Il dissout le calcium et la chaux. Il active le thymus, notamment dans un cas de retard de croissance, aidant les os à se construire (os cassés, poreux et friables). Il est très salutaire dans les cas de rhume ordinaire. Il soulage la tension. Il agit comme anti-acidifiant et comme altératif dans les maladies chroniques. On s’en sert encore comme antiscorbutique, laxatif et expectorant. Il stimule le cerveau pour donner une pensée plus claire, plus sereine et plus constructive. Il aide à nettoyer les reins. Il agit sur le phosphore, le cérium, le germanium, l’or, l’iode, le fer, le lanthane, le léodymium, le prosédymium, le samarium, le scandium, l’argent, le soufre, le thorium, le titane, l’uranium, le vanadium, l’yttrium et le zirconium. Il régit la Vitamine C.

ÉCARLATE : Ce ton très vif de rouge augmente le rythme cardiaque, aidant à construire et à renforcir tout l’organisme: il accroît l’activité dans les artères, mais ralentit celle des veines. Il relève la pression sanguine pour donner plus d’agilité aux muscles et plus d’acuité aux sens. II stimule les reins et les glandes surrénales. Il supprime la congestion et les douleurs lombaires (lumbago et arthrite). Il augmente le flux menstruel. Il active l’activité génésique. Il détient ainsi des propriétés aphrodisiaques emménagogue, vaso-constrictive, ecbolique ou expulsive. Il renforce l’émotivité, pouvant rendre agressif ou hostile. Il peut remplacer la couleur citron. Il gouverne l’argon, le dysprosium, l’erbium, l’holmium, le lutécium, le manganèse, le thulium et l’ytterbium. Avec le magenta, il régit la vitamine E.

INDIGO : On recommande cette couleur comme analgésique (spécialement dans les cas d’enflure), astringent, sédatif, hémostatique, épaississant et constructeur de phagocytes. Il ralentit l’activité thyroïdienne, mais stimule l’activité parathyroïdienne. Il aide à arrêter les hémorragies (notamment les saignements du nez) dans les organes internes. Il aide à refermer les chairs, à les rendre plus fermes et à les tonifier, agissant aussi sur la peau et les nerfs. Il sert comme antibiotique supérieur aux produits pharmaceutiques. Il ralentit le cœur et aide un cœur hypertrophié à reprendre sa forme, il déprime le système respiratoire. Il gouverne le bismuth, le plomb, le polonium et le thorium et régit la vitamine K. Il corrige l’acidité et l’incontinence urinaire, régénère les cellules, guérit le corps éthérique. Il agit sur la glande pituitaire et sur le système nerveux. Il développe l’habilité psychique.

JAUNE : De toutes les couleurs, c’est celle qui augmente le plus la tonicité neuromusculaire générale. Il stimule les lymphatiques, mais excite les nerveux. Il favorise les contractions stomacales. Couleur de la créativité, il donne une énergie inépuisable, renforce la motivation, éveille l’aspiration, stimule le courage, redonne confiance en soi. Il ralentit le travail de la rate et des parathyroïdes, mais augmente l’appétit. On s’en sert en cas de paralysie, de syncope et de paresse organique. Constructeur nervin, il stimule les nerfs, renforce l’activité du cœur, améliorant la circulation. Il active le foie et la vésicule biliaire pour améliorer l’élimination. Il active aussi le pancréas, favorisant un meilleur équilibre de la glycémie (utilisation des sucres). Il élimine les vers intestinaux et contribue à les expulser. Il aide à la fois à mieux assimiler le calcium et à mieux l’éliminer, très utile dans les cas d’arthrite et de névrite. Stimulant moteur, il active la lymphe, mais déprime la rate. Il est cathartique, cholagogue, anthelminthique et constructeur nervin. Il active le tractus alimentaire. Il agit sur le mental, éveillant l’esprit, facilitant les études, améliorant la mémoire, développant l’intérêt la curiosité, il accroît la concentration et la centration. Il prévient la fatigue mentale, développe le sens pratique, améliore la clarté d’esprit, éveille le sens de l’humour, renforce la confiance en soi. Il aide à éliminer les toxines et les parasites, à corriger les problèmes de foie et les troubles digestifs, assiste dans les problèmes de poids. Il gouverne le béryllium, le carbone, l’iridium, le magnésium, le molybdène, l’osmium, le palladium, le platine, le rhodium, le ruthénium, le sodium, l’étain et le tungstène. Il régit la vitamine A, assistant son élaboration et son assimilation.

MAGENTA : Stimulant des surrénales, activeur cardiaque, diurétique, régulateur des émotions, (augmentant ou abaissant l’émotivité selon le besoin), le magenta cumule les propriétés de l’écarlate et du pourpre, mais en agissant plus lentement. Il élève ou abaisse la pression sanguine de façon automatique pour la ramener à son état normal. Il stimule ou ralentit également la circulation veineuse ou artérielle. De même pour les reins et les glandes surrénales. Il restaure les capacités sexuelles et équilibre la fonction génésique. Comme le vert, on peut l’utiliser pour tous les désordres et tous les états pathologiques, rendant les autres couleurs plus efficaces. Il aide à construire et à équilibrer le champ magnétique et le tonus énergétique. Il aide à l’élaboration de l’or. Il gouverne le lithium, le potassium, le rubidium et le strontium. Il régit la vitamine E.

ORANGÉ : Stimulant respiratoire, activeur ou dépresseur de la thyroïde, antidépresseur, antispasmodique, galactagogue, antirachitique, émétique, carminatif, stomachique, aromatique, constructeur des poumons, cette couleur agrandit le champ d’intérêt favorisant le succès ou la réussite, rendant plus créatif. Cette couleur développe l’esprit ludique, le goût de vivre, la confiance en soi, la spontanéité, les ressources de l‘esprit, l’aptitude au bonheur, conférant un sentiment de bien-être. Elle chasse l’angoisse, met en contact aves ses émotions, chasse le chagrin et la mélancolie, réduit les inhibitions, régénère les cellules, recharge le plan éthérique. Elle aide à assimiler l’oxygène en stimulant l’activité pulmonaire (aide à oxygéner). Elle ralentit les parathyroïdes, mais stimule la rate. Elle réduit les infections par levure et le candida, les infections, les crampes menstruelles. En cas d’indigestion, elle peut aider à provoquer le vomissement. Elle contribue à expulser les gaz abdominaux qui sont responsables des flatulences et elle aide à réduire le hoquet. On s’en sert en cas de crampes et de convulsions. Elle est très efficace en cas de hoquet tenace, de même qu’en cas de spasmes du côlon, d’intestins paresseux et de crampes menstruelles. Elle aide à résorber les clous, les furoncles, les kystes, les tumeurs et les abcès. Elle aide à guérir tous les cas de maladies pulmonaires, stimulant du reste la respiration. L’orangé gouverne l’aluminium, l’antimoine, l’arsenic, le buron, le calcium, le cuivre, l’hélium, le sélénium et le xénon. Avec le rouge, il régit les vitamines du groupe B.

POURPRE : Cette couleur ralentit le rythme cardiaque, apte à calmer la douleur et la pression dans le cœur. Elle ralentit l’activité dans les artères, mais stimule celle des veines. Elle fait baisser la pression sanguine, d’où elle contribue à enrayer la douleur dans certains cas de maux de tête, de migraine et de haute pression. Elle ralentit les reins trop actifs et les glandes surrénales trop productives. Hypnotique, elle élimine les problèmes des mauvais réveils, devenant très utile pour les enfants agités et pour ceux qui ont du mal à trouver le sommeil. Elle réduit l’appétit génésique et l’émotivité. Indispensable pour l’introspection et l’intériorisation profondes, elle calme le mental et les nerfs. Elle réduit la quantité des menstrues et calme les douleurs menstruelles. On s’en sert comme dépresseur rénal, stimulant veineux, anti-malaria, vaso-dilatateur, narcotique, hypnotique, antipyrétique, analgésique, anaphrodisiaque et stimulant des organes génitaux. Cette couleur gouverne le brome, l’europium, le gadolinium et le terbium.

ROUGE : Cette couleur stimule les sens, favorise l’atteinte des buts et la poursuite des rêves et accroît l’excitabilité (le violet les diminuant). Elle peut produire l’ischémie cutanée, très utile en cas d’eczéma, de brûlures, d’insolations (coups de soleil) et de maladies infectieuses (notamment la rougeole et la variole). Le rouge peut corriger une exposition excessive aux rayons ultra-violets. Excitant pour les sanguins, il stimule les lymphatiques, relevant l’activité psychique en cas de neurasthénie dépressive. Il détient également une influence manifeste sur l’idéation (la capacité de concevoir et de réaliser des idées). Couleur de la vitalité et de la régénération physique, il renforce le magnétisme personnel, mais excite la libido et augmente l’agressivité ou l’irritabilité. Plus le rouge est clair, mieux il stimule le système nerveux autonome et la circulation, stimulant les cinq sens. Il réduit les maux dans le bas du dos, l’anémie, le rhumatisme, l’arthrite, les problèmes de la circulation sanguine. Le vrai rouge stimule le foie et aide à le reconstruire. Il favorise la désintoxication et contribue à l’élaboration des globules rouges. On lui attribue des propriétés irritante, vésicante, rubéfiante, éruptive, caustique, excellent constructeur d’hémoglobine. Cette couleur gouverne le cadmium, l’hydrogène, le krypton et le néon. Avec l’orangé, elle régit les vitamines du groupe B.

TURQUOISE : Acide, tonique, constructeur cutané, dépresseur cérébral, altératif des maladies aiguës, le turquoise donne d’excellents résultats en cas de fièvres, surtout de fièvres tenaces, radical dans les cas de fièvres rhumatismales et de malaria. On peut l’utiliser dans tous les cas de douleurs subites et lancinantes. Il aide à reconstruire la peau, soulage les douleurs consécutives à une brûlure, réussissant, en général, à les faire disparaître. Il est également utile dans les cas d’irritations, d’écorchures, d’ecchymoses et de démangeaisons. Il favorise la détente et la relaxation, surtout lorsque surviennent des maux de tête ou des douleurs résultant d’une forte pression. Il ralentit l’activité mentale et l’activité cérébrale, favorisant conséquemment le sommeil. Il gouverne le chrome, le fluor, le mercure, le nickel, le niobium, le tantale et le zinc.

VERT : Stimulant de la glande pituitaire, désinfectant, purificateur, antiseptique, germicide, bactéricide, détergent, constructeur musculaire et tissulaire, le vert diminue l’excitation dans les réactions fébriles (fièvres). Il favorise la croissance, l’expansion, la prospérité. Il développe la gentillesse, la sensibilité générale, l’équilibre émotionnel, la maîtrise de soi, l’esprit d’adaptation, la générosité, l’humilité, l’amour de la Nature, l’esprit romanesque, l’empathie et la sympathie en plus de développer l’intelligence supérieure. Reposant, on l’utilise avec succès dans des cas de troubles psycho-pathologiques après des traumatismes, des interventions chirurgicales, comme dans certaines thérapies rééducations de l’attention, de l’application de la volonté, du caractère et de la sensibilité éthique (affermissement du sentiment moral). Il stimule la capacité de suggestion et d’autosuggestion. Constructeur des cellules et des muscles, il élimine les matériaux endommagés. Il stimule la glande pituitaire, facteur de vitalité et de croissance. Il opère un nettoyage en douceur qui contribue à rétablir l’équilibre, l’harmonie et la normalité. Couleur de l’immunité, il élimine ou guérit toutes les infections. Il favorise la clarté mentale et le discernement, le don de soi, la croissance et l’expansion. Il dissout les caillots sanguins en moins d’une heure, n’importe où ils se logent dans l’organisme, bien moins dommageable que les interventions chirurgicales et les produits chimiques. Il aide à détendre les muscles, les nerfs et la pensée, nettoyant l’énergie personnelle et développant la sensation de paix et de renouveau. Il est efficace dans les cas de problèmes de digestion, de problèmes cardiaques, du thymus, des poumons, du système immunitaire et de la circulation sanguine. Couleur inoffensive, il aide à faire ouvrir les plaies et les blessures pour permettre une meilleure cicatrisation. Avec le turquoise, il guérit les brûlures sans laisser de cicatrice. On peut l’utiliser avantageusement dans tous les cas de cancers. On devrait commencer toute séance de chromothérapie par une exposition au vert, car il aide à fixer les autres couleurs. Il gouverne le baryum, le chlore, l’azote, le radium, le tellurium et le thallium.

VIOLET : Stimulant de la rate, dépresseur cardiaque, moteur et lymphatique, mais constructeur de leucocytes, le violet fait échec à toute hyperactivité organique, sauf à celle de la rate et des parathyroïdes. Couleur de la haute intellectualité et de la haute spiritualité, il établit un contact avec le Soi supérieur. Il purifie les pensées et les sensations pour ouvrir à l’intuition. Il améliore les talents artistiques, la créativité et la formation des idéaux. Il agit contre l’insomnie, les migraines, l’eczéma et les diverses maladies de la peau. Il détend, calme et apaise les nerfs. Antibiotique naturel, il aide à élaborer dans l’organisme les substances qui détruisent les organismes infectieux. Stimulant de la rate, il supporte la construction des globules blancs. Il nettoie toute la région entre la rate et le cœur, calme l’excitation et soulage les grandes irritations. Il ralentit l’action des glandes lymphatiques et les processus de nutrition, éminemment utile dans les cas d’embonpoint et d’obésité. Il ralentit l’activité cardiaque, détend et adoucit les muscles et les nerfs contrôlant le cœur. Très efficace en cas de dysenterie et de diarrhée, il contribue aussi à induire dans un sommeil profond et réparateur. Il aide à la production de la vitamine D. Il gouverne le baryum, le chlore, l’azote, le radium, le tellurium et le thallium.

© 2014 Bertrand Duhaime (Douraganandâ). 

A suivre sur :Publié sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.



Fatigue : remède de grand-mère

Comment lutter contre le coup de pompe ?

Le lait de poule de grand-mère vous donne de l’énergie et vous requinque ! Il est souvent consommé en hiver et notamment pendant la période de Noël pour redonner du tonus. C’est un remède naturel pour lutter contre la fatigue passagère.

Recette du lait de poule pour 1 personne

  1. Mettez dans un récipient le jaune d’œuf et le sucre.
  2. Ajoutez-y le rhum (facultatif).
  3. Battez le tout jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Faites chauffer le lait dans une casserole.
  5. Versez le tout dans votre tasse puis mélangez.
  6. Ajoutez-y une pincée de cannelle.
  7. Buvez le lait de poule.

Ingrédients

  • Un jaune d’œuf bio
  • 10 cl de lait
  • 4 c. à café de sucre de canne
  • Une pincée de cannelle
  • 1 c.à café de rhum (facultatif et uniquement pour les adultes)

Équipement

  • Une tasse
  • Un fouet
  • Un récipient

Les conseils de nos grands-mères

  • A boire une fois par jour pendant les périodes de fatigue passagère.
  • Le lait de poule est déconseillé aux personnes ayant trop de cholestérol.
  • Demandez conseil à votre médecin si la fatigue persiste.

C'est un remède naturel pour lutter contre la fatigue passagère.

grandsmeres

Posté par SASHAH à 12:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Message du collectif de Vénus (par Bérangère Loirat )

" Je viens de recevoir ce message, qu'il vous parle ou ne vous parle pas, j'ai décidé de vous le transmettre.

Merci si vous partagez ce message de ne rien changer au texte.

Nous sommes présent Bérangere. Il est de ce fait bon que nous dialoguons.

La vie sur terre est semble-t-il manifestement pleine de surprise.

Nous sommes l’heureux collectif de la planète Vénus et nous te chantons sa gloire.

Vous avez encore du progrès à faire et il est indispensable que vous alliez au plus profond de vous-mêmes pour manifester votre paix intérieure et vous libérer.

Nous avons compris cela il y a des lustres de votre temps et nous avons décidé de vous aider à vous rappeler certaines choses qui vous semblent encore bien trop loin et il est important que vous manifestiez votre regard vers vous et surtout vers votre cœur.

Nous ne souhaitons pas que vous vous rebelliez contre les autres mais compreniez que votre rapport à vous-même nécessite un changement pour changer votre relation aux autres.

Nous avons une mission à employer dans votre monde. Celui de vous montrer la voie.

Nous aimerions empêcher une action contre vous, peuple de la terre, et vous allez devoir nous aider car cela est avant tout pour vous.

Il se manifeste actuellement une énergie de paix qui influence vos mémoires et chaque jour vous vous emplissez de cet amour qui vous lie à la source.

Comme pour bénir cela, la source vous appelle à revenir vers elle et vous anime avec de plus en plus de joie, même pour ceux qui ne le ressentent pas.

Nous accordons encore du temps et nous sommes heureux de vous voir vous élever vers la paix intérieure.

Il y a sur cette planète une énergie influençable qui ne respecte pas votre devenir. Cette énergie ne correspond plus du tout à vos aspirations et elle est amenée à disparaitre avec ceux qui l’ont amenée.

Sachez que tous ceux qui tremblent de peur sont ces énergies de noirceurs car elles sont amenées à disparaitre quoiqu’il arrive ; que ceux qui ont trahit la source et son amour pour les hommes vont disparaître dans les heures qui suivent votre liberté. La seule condition : aller au cœur de vous-même."

Ici "ils" s'adressent plus précisément à chacun d'entre nous:

"Nous savons qu’il est proche le temps de notre réunification et nous savons que c’est le moment pour toi de revenir véritablement à la source car tu es la source, tu es cet univers d’amour infini.

Respecte-toi simplement. Nous t’aimons et te respectons nous aussi et nous avons hâte de t’accueillir chez nous le moment venu."

" Sachez que nous vous aimons et nous sommes présents à vos côtés. Le moment est venu de nous accueillir.

Acceptez-nous comme nous vous acceptons.

Nos vaisseaux de lumière et d’amour se tiennent prêt à amorcer leur descente vers votre terre. Elle est prête aussi à nous accueillir même si cela fait déjà longtemps que nous sommes présents à vos côtés et vous allez pouvoir grandir plus facilement vers votre liberté .

Nos vaisseaux ne sont pas matériels mais faits d’une énergie pur d’amour en provenance de la source, tel une merkaba qui descend simplement doucement sur terre. La lumière divine de vos cœurs se libère et grandit dans ce monde. Continuez et vous verrez, continuez à grandir et à faire gonfler votre cœur.

Respectez-vous. Merci de nous avoir accueillis. Nous sommes à présent convaincu que vous allez gagner. Namasté"

Message du collectif de Vénus
Tag(s) : #Fleurs des étoiles

Message du collectif de Vénus

17 Octobre 2014

Message reçu par Bérangère Loirat le 14 octobre 2014 à 18h.

 

Posté par SASHAH à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Soyez attentifs à ce que vous devenez ! (Monique Mathieu)

"Enfants de la Terre, vous avez beaucoup progressé. Vous ne pouvez pas le constater par vous-mêmes, vous pouvez simplement le constater par rapport aux réactions et aux comportements qui peuvent être les vôtres par rapport à telle ou telle expérience, tel ou tel comportement vis-à-vis de vos frères, comportement qui devient de plus en plus différent de ce qu'il était il y a quelques mois ou quelques années.

Vous ressentirez de plus en plus l'appel du beau et de l'harmonie, l'appel du rayonnement intérieur, de l'Amour et de la Lumière. Plus vous ressentirez ces appels, plus vous vous direz : " Je m'allège, je monte vers ma nouvelle demeure vibratoire "( c'est-à-dire vers la quatrième ou la cinquième dimension).

Vous pouvez remarquer que certains êtres arrivent à se maintenir dans la quatrième dimension par leur rayonnement, par leur aspect agréabl, et vous avez envie de les côtoyer. Vous pouvez aussi constater chez eux beaucoup plus de gentillesse et de délicatesse.

Soyez attentifs à ce que vous devenez ! Si vous sentez l'Amour grandir en vous, si vous avez envie de l'exprimer, de l'offrir, c'est que vous n'êtes plus en troisième dimension, c'est que vous montez progressivement sur une dimension de transit qui vous mène vers votre vraie maison, vers l'endroit que vous souhaitez tant et qui est, avant tout, en vous-mêmes avant de se situer à l'extérieur.

Vous pouvez être en cinquième dimension à l'intérieur de vous quand vous êtes totalement en harmonie avec ce que vous êtes, quand vous êtes dans l'Amour total de ce que vous êtes, bien évidemment, en fonction de votre capacité d'aimer du moment. Vous pouvez être en cinquième dimension à l'intérieur de vous et apprécier cette plénitude, parfois une sensation de béatitude.

Il sera offert beaucoup de cadeaux spirituels à ceux qui auront ouvert leur cœur, qui auront déblayé, qui ne ramèneront pas en permanence à eux tout leurs anciens schémas de fonctionnement, toutes leurs souffrances, tout leur mal-être. De grands cadeaux seront offerts à tous ceux qui auront compris. Ils ne s'en rendront pas compte tout de suite, mais petit à petit ils s'apercevront qu'ils ne voient plus la vie de la même façon, et qu'ils arrivent à être sereins, heureux et dans la Joie malgré toutes les turbulences.

Vous ressentirez de plus en plus le besoin d'aimer, le besoin d'aimer vos frères et également toute vie, les règnes minéral, végétal et animal. Le besoin d'aimer est un besoin irrépressible que vous ne pourrez absolument pas comprimer ; c'est également ainsi que vous verrez que, progressivement, vous passez dans la dimension supérieure. Tout se fait en douceur.

Nous vous avons souvent dit que vous êtes dans une merveilleuse Ecole de Sagesse qui demande beaucoup mais qui offre également beaucoup. Si vous vous investissez dans votre transformation, non seulement vous serez beaucoup plus heureux, mais vous pourrez travailler pour l'ascension de la Terre et de tout ce qui vit.

Non seulement la Vie est sacrée, mais elle est magnifique ! Plus vous aimez la Vie, plus la Vie vous aime, plus vous aimez ce qui vous entoure, plus ce qui vous entoure vous aime ! Cela vient de l'échange permanent de l'Energie, de la Vibration-Amour qui construit.

Observez, tout simplement ! Observez-vous vous-mêmes et n'oubliez pas ce que nous avons demandé plusieurs fois :

Le matin ou le soir, devant votre miroir, dites à haute voix que vous vous aimez, essayez de comprendre que ce que vous voyez de vous-même est le temple momentané de votre âme, est également ce qui vous sert à ancrer votre divin dans la matière puisqu'il est en vous, puisquevotre Divin, c'est vous !

Ce qui sépare votre partie dense de cette partie si subtile et d'une vibration incroyable, inimaginable, c'est simplement la conscience de ce que vous êtes en troisième dimension et la conscience de ce que vous ne pouvez pas encore acquérir, de ce que vous êtes en tant qu'Etre de Lumière et Etre Divin.

Par contre, vous pouvez fusionner avec votre âme en ayant conscience que votre âme c'est vous, en ayant conscience que lorsque vous dites des belles choses, lorsque vous sentez plein d'Amour, de reconnaissance, de joie et de paix, ce n'est pas ce que vous êtes en tant qu'humain qui s'exprime, mais votre âme.

Considérez que votre corps de matière est une coque précieuse que vous devez respecter et aimer parce qu'elle abrite votre âme tellement lumineuse et votre Partie Divine, mais elle n'en abrite qu'une toute petite partie. Votre Partie Divine a un petit prolongement d'elle-même dans votre corps de matière ; sans elle vous ne pourriez vivre, mais elle est souvent bien loin de vous car elle a également une mission bien au-delà de la matière.

Certains affirment qu'ils ont fusionné avec leur Partie Divine ; ce n'est pas possible dans la densité dans laquelle vous vous trouvez !

Vous pouvez vivre des moments de grâce, des moments où vous êtes totalement en harmonie parfaite avec vous-même, mais ces moments de grâce ne durent pas longtemps, sauf si vous avez la conscience de ce que vous êtes en tant qu'âme. A ce moment-là, le Christ en vous faisant le lien entre votre âme et votre Partie Divine, vous pouvez vivre des moments infiniment précieux.

Si cela devait être le cas en permanence, vous seriez pratiquement invisibles aux yeux de vos frères et vous auriez un tel rayonnement que vous attireriez les autres comme si vous étiez un aimant. Tant que vous n'avez pasencore intégré une certaine conscience et certaines énergies, il est bien difficile pour vous de prétendre pouvoir fusionner avec votre Partie Divine.

Les êtres qui ont vécu un état de grâce pendant une heure ou une journée, sont à ce moment-là reliés momentanément à leur âme et à une partie de leur Divinité et ont encore la mémoire du monde d'où ils viennent et de sa vibration.

Ceux à qui il arrive de vivre très momentanément des états de grâce ont aussi conscience de leur appartenance à des plans de Lumière. C'est comme une liaison avait momentanément eu lieu entre la mémoire del'Etre de Lumière qu'ils sont, leur âme et leur partie humaine".

http://ducielalaterre.org

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Posté par SASHAH à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bonjour ;-) Belle et joyeuse journée à tous !!:-)

Le grand spectacle - Festival Interceltique de Lorient 2013

PAT PATRICE

Festival Interceltique de Lorient 2014

 Grace : Andy Gibbs

Culturebox

 

 

Posté par SASHAH à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2014

Dormez bien:-) à demain !

Bach - Double Violin Concerto in D minor 2nd movement

Classical Music Only

Posté par SASHAH à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Disparition du professeur Masaru Emoto, auteur des célèbres clichés sur la mémoire de l’eau

 

Le professeur Masaru Emoto s’est éteint vendredi 17 octobre à l’âge de 71 ans au Japon. Auteur du bestseller « Les messages cachés de l’eau », il s’est fait connaître pour ses travaux sur les effets de nos pensées et émotions sur la structure moléculaire de l’eau.

Masaru Emoto, père de la mémoire de l'eau, Magazine NEXUSNEXUS EN A PARLÉ

Titulaire d’un doctorat de Médecine Alternative, Masaru Emoto a mis en évidence par un processus de congélation spécifique que l’eau imprimait tout type d’information avec laquelle elle entrait en interaction. Ses célèbres photographies au microscope ont révélé que la structure moléculaire de l’eau se modifiait sous l’effet des mots, des intentions, du type de musiques ou d’images que l’Homme pouvait émettre à son attention.

Ainsi, des mots tels que « gratitude » ou « amour » génèrent des cristaux très harmonieux, alors que les émotions et intentions négatives déstructurent complètement les molécules d’eau visées. Ses résultats photographiques ont entre autre mis en lumière le pouvoir bénéfique de la prière sur la structuration des molécules d’eau.

A travers ses travaux, le professeur Emoto a proposé de nouvelles perspectives médicales, puisant dans les bienfaits du pouvoir de l’eau. Notre corps humain étant composé en moyenne à 70% du précieux liquide, Emoto a fait le pari que l’eau pouvait nous apporter son aide : il suffirait pour cela de lui parler.

Critiqués quant à leur manque de reproductibilité, les travaux du professeur Emoto n’ont jamais fait l’objet de publication scientifique. Son travail, avant tout intuitif comme il le reconnaît lui-même, s’inscrit dans le prolongement des travaux du professeur Jacques Benvenniste sur la mémoire de l’eau.

Par ,http://www.nexus.fr/Conscience

 

http://www.youtube.com/watch?v=7U1R4o...partie2

Masaru Emoto message de l'eau esoterisme 1

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Qui est le « je » qui pense ?


La conscience humaine n'est-elle qu'un produit du cerveau ? Et le cerveau lui-même n'est-il qu'un extraordinaire assemblage de neurones, ou l'outil qui permet à l'homme d'exprimer son humanité profonde ? L'homme est-il libre de penser ? Aujourd'hui les neurosciences permettent des découvertes étonnantes sur les fonctions du cerveau. Et lorsque l'on comprend cette extraordinaire complexité de fonctionnement, on ne peut que se poser la question fondamentale : comment le seul hasard - ou une multiplicité de hasards successifs - ont-ils pu permettre cela ? Est-ce qu'il y a quelqu'un qui pense ? Accompagnés de chercheurs en théologie, neuroscience, philosophie et éthique des neurosciences, les auteurs nous emmènent dans un voyage passionnant au coeur des mystères de la pensée humaine. Un film réalisé par Caroline Puig-Grenetier. Une coproduction Les Films de la Découverte et KTO

KTOTV

Posté par SASHAH à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Matthieu Ricard : "Comment prêcher la compassion et tuer pour manger ?"PROPOS RECUEILLIS PAR ELISABETH MARSHALL

Rappelez vous, qu'il n'y a aucun jugement dans ce genre de propos.Chacun est libre d'expérimenter ce dont il  a envie . Il s'agit juste d'une prise de conscience  qui, peu- à- peu fait son chemin , surtout dans la compréhenson de la souffrance des animaux. ;Devons nous nous voiler la face  en disant je ne veux pas savoir , où affronter la réalité .

© Bruno Levy pour La Vie© Bruno Levy pour La Vie

Végétarien depuis 47 ans, le moine engagé Matthieu Ricard lance un plaidoyer pour la cause animale. Au nom de la compassion pour tous les êtres, comme le professe le bouddhisme. Un dossier en partenariat avec l'émission La Quotidienne de France 5.

Son pavé sur l'altruisme a fait, voici un an, un tabac. Cette fois, le moine et scientifique qui arpente la planète pour défendre les droits de l'humain, prend fait et  cause pour l'animal. Dans son dernier livre, Plaidoyer pour les animaux (Allary Editions), il part en guerre contre l'abattage industriel, dénonce la "tuerie de masse" et les souffrances infligées aux animaux. Avec des chiffres éloquents, il interroge notre comportement, nous qui choyions nos chats et nos chiens mais dont la compassion s'arrête... au bord de l'assiette. Rencontre, dans une cuisine (végétarienne !) bruxelloise, avec un contemplatif réaliste qui met le doigt sur nos contradictions.

 

L'homme altruiste que vous êtes se présente cette fois comme l'ami des animaux ?

Il ne s'agit pas tant d'aimer les animaux mais de reconnaitre notre interdépendance avec ces êtres sensibles qu'on fait souffrir. 60 milliards d'animaux terrestres sont tués chaque année.On transforme l'animal en objet de consommation, en machine à faire des saucisses et tout le monde y perd, eux d'abord mais nous aussi. On y laisse notre conscience morale, notre santé et notre avenir environnemental. Nous avons énormément progressé dans les droits de l'homme alors que nous réduisons les animaux à leur valeur marchande ou utilitaire. On ne respecte pas le fait qu'ils puissent souffrir et méritent d'être en vie. Il ne s'agit pas d'humaniser l'animal mais d'étendre notre bienveillance à tous. Quand je vois qu'un oiseau comme la barge rousse vole sur 10000 km en se guidant avec les étoiles et que moi, je me perds dans les rues à Paris, je constate qu'elle a des qualités que je n'aies pas. Nous ne sommes qu'une espèce parmi un million six cent mille, alors un peu de modestie !

Le premier homme n'était pas un mangeur de viande. Vous situez le retournement de la relation de l'homme à l'animal avec le passage du chasseur cueilleur à l'éleveur

Les australopithèques étaient à 83% végétariens. La viande a longtemps été presque un luxe, un appoint rare, lorsque le chasseur par exemple trouvait un animal mort. Il y eut ensuite une longue période carnivore avec l'homme de Neandertal. Enfin, il y a 12 000 ans, avec la sédentarisation, on assiste à un essor de l'agriculture et de l'élevage. On domestique peu à peu le loup, le cheval, la chèvre, puis le chat en Egypte il y a 3000 ou 4000 ans et ce passage aux animaux d'élevage change le rapport de l'homme à l'animal. Ce qui est intéressant, c'est qu'au même moment, chez les Sumériens, on note l'apparition de l'esclavage humain ! L'idée est instituée qu'on va pouvoir désormais utiliser d'autres êtres vivants à notre profit. C'est un même processus de dévalorisation de l'autre.

Ce qui n'est pas le cas dans les sociétés dites primitives ?

Non. Pour l'homme préhistorique, comme de nos jours pour des sociétés de chasseurs cueilleurs comme il en subsiste encore en Amazonie, l'animal est différent mais pas inférieur. Il est même parfois l'incarnation d'un esprit que l'on redoute ou l'on vénère pour sa force supérieure. Même nos meilleurs sportifs, rappelons-le, ne nagent qu'à la vitesse d'une carpe et ne courent qu'à l'allure d'un chat... Alors, pour préserver leur équilibre moral et mental, les sociétés qui ont domestiqué et fait souffrir l'animal ont éprouvé, du même coup, le besoin de le dévaloriser pour justifier leur comportement. En le déclarant inférieur et sans sensibilité, on peut s'en nourrir en toute tranquillité.

Vous êtes sévères avec les penseurs grecs et chrétiens qui ne voient rien de répréhensibles à faire souffrir les animaux ?

La plupart des religions monothéistes regardent l'animal comme un bien créé pour la consommation ou du moins l'usage de l'homme : ne pas le manger serait négliger le don que Dieu nous a fait. Et ceux qui ne le mangent pas, le font pour des raisons de frugalité, de pénitence ou d'interdit face à la chair de l'être impur. Il y a des exceptions cependant, des voix de compassion dans toute l'histoire : dans le christianisme, Saint Jean Chrysostome ou Saint François d'Assise ou, dans la Grèce antique, Ovide ou Plutarque, grand avocat du végétarisme. Théodore Monot rapporte aussi cette histoire d'un maître soufi marocain (une exception dans l'islam) qui, pendant qu'il enseignait, vit un oiseau tombé du nid et demanda à ses disciples de relever celui qu'il présenta comme l'un de ses "semblables". Un mot que n'auraient jamais employé bien des humanistes. Enfin, n'oublions pas les 450 millions d'Indiens végétariens, la communauté la plus importante au monde avec ces champions que sont les Jaïns, strictement respectueux de toute vie. C'est l'Inde qui a fait découvrir, au XVIIème siècle aux voyageurs européens, une civilisation respectueuse des animaux.

Et dans le bouddhisme, au nom de quelle éthique refuser la viande ?

Par pure compassion. On ne peut pas se nourrir de la souffrance et de la mort d'êtres sensibles. Un soutra dit  : "Manger de la viande détruit la grande compassion". Avec quelques nuances cependant : dans le bouddhisme du petit véhicule (Théravâda),  le moine ne doit pas manger un animal qu'il a tué lui-même ou qui a été tué à son intention, alors que dans le Grand véhicule (Mahayana), on fait vraiment voeu de compassion : il n'est pas question de faire de notre corps un cimetière. Tous les moines chinois sont ainsi strictement végétariens. Au Tibet, à l'époque ancienne sans route ni communication, vous n'aviez du lait et du yaourt que trois mois de l'année et le reste du temps de la farine d'orge, du beurre et de la viande séchée : être végétarien dans ces conditions était une vraie ascèse ! Aujourd'hui, les monastères tibétains en Inde n'introduisent plus de viande dans leurs cuisines. Dans le monastère de 600 moines où je vis au Népal, le végétarisme n'est pas une obligation stricte mais on n'achète ni ne cuit de viande afin de ne pas alimenter le marché de l'offre et de la demande. La moitié des moines sont devenus végétariens.

C'est votre choix personnel ?

Depuis 47 ans ! Mes maîtres spirituels l'étaient et pour moi c'est une évidence car comment prêcher la compassion et tuer pour manger ? Les études scientifiques nous rejoignent aujourd'hui montrant que manger de la viande n'est pas un besoin.Même des champions olympiques comme le coureur Carl Lewis se passent de viande. L'idée qu'on a besoin de protéines animales pour survivre est fausse. Et je constate un essor du végétarisme chez les jeunes qui se mobilisent pour la question environnementale. Manger moins de viande n'est pas seulement moral, mais c'est un moyen de rester en bonne santé et de ralentir le changement climatique. Sans que s'impose le 100% végétarien, la tendance va vers cette prise de conscience. C'est ce que j'appelle un progrès de civilisation. Il y a encore 300 ans, on torturait l'homme sur la place publique, on allait voir une exécution le dimanche comme on va voir aujourd'hui un match de foot. Il y a eu une évolution incroyable vers l'empathie et le respect de l'autre et elle va continuer. Aux Etats-Unis, pays de cow boys et de chasseurs, il n'y a que 4% de végétariens mais parmi les étudiants d'université, le chiffre monte à 20%.En France, les végétariens sont désormais aussi nombreux que les chasseurs.

La notion d'"être sensible" devrait bientôt entrer dans notre code civil ?

La plupart des pays européens ont intégré cette notion dans leur loi. On reconnait par là qu'il est scientifiquement prouvé que les animaux ressentent la douleur. Pour les Finlandais, les animaux ont même une conscience ! En France, le 14 avril dernier, la commission des lois de l'Assemblée nationale a reconnu aux animaux le statut d'"êtres vivants doués de sensibilité", et ce en conformité avec l'opinion majoritaire des Français. Mais il n'y a pas encore de décret d'application, le processus étant bloqué par ses opposants... Je suis frappée par l'incohérence morale de notre société sur cette question des animaux !

On ne peut ignorer, écrivez-vous, le rapport entre la souffrance du veau et la côtelette ?

Il y a en effet comme une skyzophrénie. Si seuls 14% des Français affirment leur désaccord avec l'élevage pour la viande, 65% seraient dérangés d'assister à l'abattage. On cache les abattoirs ! Jamais le film Terriens, qui montre les conditions de l'abattage industriel de la viande, n'a pu passer à la télévision. On ne veut pas choquer les plus jeunes par cette réalité "dérangeante". On constate, par ailleurs, que  50% des enfants de classes moyennes à Chicago ne font pas le lien entre le steak du hamburger et l'animal réel. D'où vient le steak ? Des supermarchés ! Et avant ? De l'usine ! Et lorsqu'on leur apprend qu'il s'agit d'un animal, ils n'y croient pas. C'est un fameux paradoxe qu'une société où on vénère ses animaux de compagnie et où la compassion s'arrête au bord de l'assiette. L'an dernier, on a beaucoup médiatisé le geste inhumain de cet homme qui a été filmé jetant un chat contre un mur. Tout le monde s'est mobilisé, l'homme a été condamné, le chat sauvé, c'est bien ! Mais qui s'est ému que, le même jour, 500 000 animaux – parfois jusqu'à 1000 porcs à l'heure ! – aient été abattus dans des conditions épouvantables ?

Ne peut-il y avoir un façon éthique de faire de l'élevage pour la viande ?

Bien sûr, la vache qui paisse avec son veau dans un pré en Dordogne, c'est mille fois mieux que celle qu'on a isolé dans un box ou que ces truies enfermées dans des cages de barreaux d'acier pour ne pas écraser leurs vingt-cinq porcelets. Mais cela ne change pas le fait qu'on élève Blanchette ou Roussette pour les tuer. C'est un moindre mal....

N'est-il pas plus urgent, peut-on encore vous objecter, de se mobiliser pour les droits de l'homme ?

Ceux qui avancent cet argument ne se mobilisent souvent ni pour les uns, ni pour les autres ! Je suis engagé dans 140 projets humanitaires et m'occuper des animaux ne m'a pas ralenti une seconde. C'est d'ailleurs intéressant de voir que, dans l'histoire, ceux qui ont milité pour les droits de l'homme ont aussi lutté pour les droits des animaux. Sait-on que Tolstoï, Shelley ou Théodore Monod était des végétariens convaincus, défenseurs de la cause animale ? Il n'y a pas de barrière pour la compassion ! On ne peut pas obliger quelqu'un à être bon, mais qui pourrait contester que c'est la plus noble expression de la nature humaine ? 

La Vie

Posté par SASHAH à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

RÉTENTION D'EAU, ÉLIMINER L'EXCÈS DE SEL DANS L'ORGANISME

RÉTENTION D'EAU, ÉLIMINER L'EXCÈS DE SEL DANS L'ORGANISME

Elle contient des flavonoïdes qui favorisent l'élimination rénale de l'eau (effet diurétique) mais aussi des sels minéraux retenus dans les tissus.
Indications : rétention d'eau, excès de poids, circulation.

EN SAVOIR PLUS=>http://www.mr-plantes.com/2014/10/piloselle/

Posté par SASHAH à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Selacia - Restez Calme au milieu de la tempête des Éclipses D'Octobre

Un Message de Selacia 18 octobre 2014, 08:34

 

Restez Calme au milieu de la tempête des Éclipses D'Octobre

 

Pendant son long voyage, un marin prête naturellement attention au rougeoiement d'un ciel menaçant lorsque le soleil se lève. Il sait que le mauvais temps pourrait arriver. Comme il est loin du littoral, il sait faire appel à son expérience et à son intelligence intuitive pour affronter efficacement la tempête.

 

Tout comme un marin, vous avez entrepris un très long voyage qui est le déroulement de votre vie au fil du temps avec sa multitude d'expériences. Il y aura des tempêtes, il y aura des moments heureux et il y aura des moments où vous aurez l'impression d'être dans les limbes et d'attendre quelque chose.

 

Grâce à la conscience et à vos compétences acquises, vous pouvez apprendre à maîtriser la navigation de ces trois types de circonstances.

 

Parfois, vous pouvez être dans le cycle d'une tempête persistante qui a plus à voir avec l'énergie qu'avec le temps. Ces tempêtes d'énergie peuvent être si puissantes qu'elles ont un impact sur vous – et sur tous ceux qui vivent sur la planète. En fait, vous en ferez souvent l'expérience au cours de ces années de changements révolutionnaires massifs sur Terre.

 

Éclipses du 8/10 au 23/10

 

Changer la conscience globale de façon spectaculaire avec autant de personnes vivant ici sur terre établit une tonalité sous-jacente apparemment implacable d'incertitude et d'angoisse. Dans ce contexte, il y a en plus une intensité stimulée par la saison d'éclipses d'Octobre. Ce mois-ci nous en avons deux – une éclipse lunaire de pleine lune (8/10) et une éclipse solaire de nouvelle lune (23/10).

 

Comme je l'ai déjà écrit, les énergies d'Octobre engendrent beaucoup de feu et de volatilité. Une partie de l'intensité que vous ressentirez est due au cycle d'éclipses qui se fera sentir sur toute la planète, car c'est un phénomène global. Si vous êtes quelqu'un qui devient plus sensible ou émotionnel à la pleine lune, le déroulement d'une éclipse le même jour peut en amplifier les effets.

 

Connaître à l'avance ce que sont ces énergies – y compris les périodes d'intensité spécifique alors qu'elles se produisent – peut vous aider à être conscient alors que vous réagissez aux situations de tous les jours. Retrouvez votre calme en vous centrant régulièrement et en demandant à avoir une vision plus élevée des situations. Utilisez tous les outils que vous avez – comme le ferait un marin sur une mer agitée – et faites appel à votre bon sens.

 

Ne soyez pas non plus trop attaché aux dates. Tout événement énergétique planétaire significatif a des répercussions avant et au-delà de la date prévue. Les Énergies peuvent se mettre en place pendant un certain nombre de semaines avant une éclipse. C'est pourquoi certaines personnes ont été perturbées, agitées, inquiètes des nouvelles choses qui arrivent, avec peut-être un sentiment de menace imminente.

 

Incitation à un Grand Changement

 

Les éclipses ne sont pas mauvaises ou négatives. Cependant, il y a des moments dans le temps où les forces énergétiques nous poussent à changer les choses, souvent d'une manière importante! Nous pouvons vraiment avoir la sensation d'être traversés par un ouragan qui alimente nos incitations intérieures à la transformation.

 

Si il y a beaucoup de choses dans votre vie que vous aimeriez changer, pourquoi ne pas utiliser les énergies de ces deux éclipses comme un carburant bénéfique qui va vous aider à repenser la façon dont vous vivez? Reconsidérez vraiment votre identité – réactualisez-là afin de refléter qui vous êtes maintenant et incluez les qualités que vous désirez améliorer.

 

Ne laissez pas le monde vous définir. Laissez votre Étincelle Divine intérieure vous orienter constamment vers votre véritable Soi authentique. Lorsque vous répondez en conscience à cette incitation, vous pouvez devenir libre.

 

Selacia 

Traduction Marinette Lépine ♥

Transmis par TransLight : http://www.facebook.com/TransLight 

email: translight.ml@gmail.com

 

 

Copyright 2014 – Selacia - http://EarthsPivotalYears.com

 

 

 

 

Pour avoir plus d'informations sur Selacia et son travail, merci d'aller sur son site web – www.Selacia.com

ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Selacia-The-Council-of-12/119090911407?fref=ts

 

Posté par SASHAH à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ॐღ Suivre l'élan de son coeur et libère-toi de cette lourdeur ॐღ (par Raphaël Juste Être)

                                               ॐღ Suivre l'élan de son coeur et libère-toi de cette lourdeur ॐღ
C'est bien de faire ce pas, ce passage important, là où tu seras guidé par ta lumière intérieure car elle sait d'avance là où tu iras déposer cette lumière de ton coeur. Fais confiance en cette lumière car avant même de le demander, ta prière est entendue, tout est déjà accompli.
En faisant ce pas, passage à une autre vibration de lumière te libérant de cette lourdeur qui t'empêchait de prendre ton envol à déployer tes ailes de lumière. Tu seras amené à vivre de grandes expériences qui feront en sorte de t'ouvrir d'avantage à ta propre lumière car tu ne seras plus enchainé à ces souffrances du passé.
Libre comme le vent à suivre l'Esprit du vent te permettant de vivre de nouvelles rencontres qui feront que dévoiler ce qu'il y a de si précieux en ton coeur, l'amour divin. Ainsi l'Esprit de la terre te trouvera un nouveau toit, un nouveau nid qui sera à l'image de ton coeur. L'Esprit du feu alimentera ton coeur de cette flamme d'amour pour te permettre de te sentir bien là où tu iras poser ton coeur. L'Esprit de l'Eau te fera vivre de belles et grandes émotions, afin de libérer ton coeur de toutes les souffrances accumulées.
Que dire de plus à un ami(e) à un être de lumière < va et vit ce merveilleux voyage > l'Esprit de la Vie, t’accompagne en tout temps pour juste te faire prendre conscience de tout ton potentiel divin, la lumière de l'amour de l'UN, là où tous les esprits ne font qu'Un. <3 Parole de Raphaël Juste Être-Amour



C'est bien de faire ce pas, ce passage important, là où tu seras guidé par ta lumière intérieure car elle sait d'avance là où tu iras déposer cette lumière de ton coeur.
Fais confiance en cette lumière car avant même de le demander, ta prière est entendue, tout est déjà accompli.

En faisant ce pas, passage à une autre vibration de lumière te libérant de cette lourdeur qui t'empêchait de prendre ton envol à déployer tes ailes de lumière. Tu seras amené à vivre de grandes expériences qui feront en sorte de t'ouvrir d'avantage à ta propre lumière car tu ne seras plus enchainé à ces souffrances du passé.

Libre comme le vent à suivre l'Esprit du vent te permettant de vivre de nouvelles rencontres qui feront que dévoiler ce qu'il y a de si précieux en ton coeur, l'amour divin.
Ainsi l'Esprit de la terre te trouvera un nouveau toit, un nouveau nid qui sera à l'image de ton coeur.
L'Esprit du feu alimentera ton coeur de cette flamme d'amour pour te permettre de te sentir bien là où tu iras poser ton coeur. L'Esprit de l'Eau te fera vivre de belles et grandes émotions, afin de libérer ton coeur de toutes les souffrances accumulées. 

Que dire de plus à un ami(e) à un être de lumière < va et vit ce merveilleux voyage > l'Esprit de la Vie, t’accompagne en tout temps pour juste te faire prendre conscience de tout ton potentiel divin, la lumière de l'amour de l'UN, là où tous les esprits ne font qu'Un.
Parole de Raphaël Juste Être-Amour

Ouvrez votre Coeur et gratitude et merci de votre contribution volontaire, tout Don est apprécié sur http://justeetre.blogspot.com/, cela fait plaisir de donner comme c'est un plaisir de recevoir. Un geste d'amour c'est se donner de l'amour à soi. violette.regis@hotmail.com
Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.
Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. Je te demande juste de citer le nom de l'auteur Raphaël Juste Être
Votre texte pour le lien ci...https://www.facebook.com/justeetre

Posté par SASHAH à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Belle journée , prenez soin de vous !!:-)

AL- KINDI Live in Festival Arabesques

Reportage à Montpellier, au festival Arabesques, extraits du concert de l'Ensemble AL-KINDI, une prestation extrêmement émouvante de Julien Jâlal Eddine Weiss , accompagné par ses "amis" musiciens: Sheikh Ahmed DAOUD au Chant, Ziad KADI AMIN au Ney et le fidèle Adel SHAMS EL DIN à la Percussion et deux derviches tourneurs de Damas..

Musiquesdumonde001

Skoura palmeraie

imarabe

petite promenade dans la palmeraie 

Posté par SASHAH à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 octobre 2014

Bonne nuit mes amis (es) faites de doux rêves...

Asura - Reze

 

DOWNLOAD HERE:

http://atmospher.bandcamp.com/album/e...

Track: Reze
Artist: Asura
Album: Ethnoscapes
Record Label: Atmospheric Records
Year: 2011

Original Video: Earth - Time Lapse View from Space, Fly Over | NASA, ISS
by Michael König

Check his work out here:
vimeo.com/32001208
youtube.com/watch?v=ls9yJTphLxg

Posté par SASHAH à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Particularités et pouvoirs de l'icosaèdre (Crystal-Energy)

Geode1


L'icosaèdre est le solide de Platon qui représente l'élément Eau, il est lié au Chakra sacré, le chakra des émotions et de la sexualité.

L'icosaèdre contient 375 fois le rapport du nombre d’Or.

Son influence est douce et dynamique comme un ruisseau, c'est le cristal des personnes souhaitant une meilleure gestion de leur émotions et de leur sexualité. Il permet de clarifier les relations et de simplifier  les rapports entre les personnes.

Le Chakra sacré est également associé à tous les fluides et liquides, qui nourrissent le corps.

L'icosaèdre permet de travailler sur la guérison physique en particulier dans les domaines de la fertilité et la reproduction.
 
Pour soulager les problèmes liés à la conception et à la grossesse, placez votre icosaèdre directement sur ou au-dessus de la zone du Chakra sacré, le 2e chakra, afin de supprimer les blocages et les énergies sombres et négatives qui bloquent ce chakra.

Comme pour tous les solides de Platon, l'icosaèdre est un outil parfait de méditation, il agit comme émetteur / récepteur permettant d'atteindre l'amour inconditionnel de soi (acceptation totale)

La forme d'onde qu'il émet amplifie la puissance de l'énergie naturelle personnelle et stimule le cinquième chakra, chakra de la gorge, siège de la conscience sociale.

L'icosaèdre nous relie à notre âme émotionnelle.

Les personnes qui ont des problèmes de créativité ou qui souffrent d'un blocage mental peuvent méditer en tenant l'icosaèdre à hauteur des yeux ce qui  permet de clarifier l'esprit et la pensée et de les libérer de toutes contraintes.
 
L'icosaèdre en cristal de roche est une pierre extraordinairement puissante qui nous apprend à suivre nos sentiments permettant à la liberté d'expression et à la création de circuler sans effort  dans le corps.

 Porter un icosaèdre sur soi permet de bénéficier en permanence des pouvoirs de cette puissante forme cristalline de la géométrie sacrée.

Traditionnellement, le cristal de roche naturel permet d'harmoniser et aligner les énergies humaines, la conscience, les pensées et les émotions avec les énergies de l'univers.
L'icosaèdre en cristal de roche  est un guérisseur très puissant qui stimule le fonctionnement du cerveau, dissipe la négativité  et permet d'aligner tous les chakras.

L'élément EAU est régit par l'ange Damabiah. Cet ange protecteur nous aide à puiser dans le coffre de nos qualités : dévouement, générosité, gentillesse, droiture etc. pour affronter les épreuves et les gagner. 

L'icosaèdre en cristal de roche est une pierre à utiliser pour invoquer la protection de Damabiah contre les sortilèges et les possessions.



Crystal-Energy.com

Posté par SASHAH à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »