Mellen-Thomas Benedict : Voyage dans l'Au-delà !

                                                           


 

En 1982, je mourais en phase terminale d’un cancer. 
Les conditions dans lesquelles j’étais, étaient intolérables, et toutes sortes de chimiothérapies aggravaient mon état végétatif. 
Les médecins m’avaient donné huit mois à vivre. 
Dans les années 1970, je travaillais dans l’information et les crises que traversait la planète m’abattaient (nucléaire, écologie, …). 

Parce que je n’avais aucune recherche spirituelle, j’ai cru que la nature avait fait une erreur et que nous étions le cancer de cette planète. 
Je ne voyais aucune issue à tous ces problèmes que nous avions créés. 
Pour moi, chaque humain était une souche cancérigène. 
C’est ce qui m’a tué. 
Prenez garde à votre façon de considérer votre monde. 
Cela peut se retourner contre vous et particulièrement si cela est négatif. Mon regard sur le monde était très noir. 
Ce regard m’a conduit tout droit à la mort. J’ai tenté toutes les méthodes de guérison, mais rien n’a marché. 
Alors, j’en concluais que ceci était une affaire entre Dieu et moi. 

Avant cela, je n’avais jamais eu à affronter Dieu. 
Aucune spiritualité ne m’intéressait, mais malgré tout je commençais à m’informer sur cet univers et je m’orientais vers d’autres médecines. 
Je lisais tout ce que je pouvais à ce sujet. 
Je lisais tout sur les religions et les philosophies. 
Tout cela était fort intéressant et me donnait l’espoir qu’il y avait peut-être quelque chose de l’autre côté. 
J’entrais en soins intensifs. 
Je me souviens me réveiller chez moi à 4 heures trente du matin, et je savais alors ce qu’il en était. 
C’était le jour où j’allais mourir. 
J’ai appelé quelques amis afin de leur dire au revoir. 
J’ai réveillé l’infirmière afin de lui dire que c’était la fin. 
J’avais passé un accord avec elle et je lui avais demandé de ne pas me laisser seule pendant les six heures qui suivraient ma mort car j’avais lu que parfois, des choses étranges se déroulaient pendant ce laps de temps. 


 

Je me souviens alors d’un début de NDE (Near Death Experience). 
Soudain, je pris conscience que je me tenais debout et que mon corps était allongé sur le lit. 
Autour de moi, c’était sombre. 
Être en dehors de mon corps était une sensation bien vivante. 
J’étais si vivante que je pouvais voir toutes les pièces qui m’entouraient. 
Je pouvais voir le toit de la maison, autour de la maison et sous la maison. 
Il y avait une brillante lumière. Je me suis tournée vers elle. 
La lumière ressemblait vraiment à tout ce que d’autres personnes avaient décrit à propos des NDE. 
C’était si magnifique, si tangible qu’il était possible de la ressentir. 
Elle était envoûtante et attirante comme si vous vouliez vous blottir dans les bras de votre père idéal ou de votre mère idéale. 
Alors, que je me dirigeais vers la Lumière, intuitivement, je savais que si je continuais à avancer vers elle, je mourrais. 
Alors que je m’avançais vers elle, je lui demandais : "S’il te plait, attend ! Je veux m’imprégner de ceci et j’aimerais parler avec toi avant de partir.." 
Puis, quelque chose se produisit car à ce moment précis, vous avez le contrôle de la vie après la mort. 
Ma demande a été honorée et j’ai eu une conversation avec la Lumière. 
La Lumière prenait plusieurs visages comme celui de Jésus, Bouddha, Krishna, mandalas, … 
J’ai demandé à la Lumière : "que se passe-t-il ? S’il te plait Lumière éclaire-moi sur tout cela. Je veux vraiment connaître la vérité de ce qui Est". 

La communication était télépathique. 
La Lumière a répondu. 
Pendant cette expérience, l’information qui m’était transmise était celle-ci : « la Lumière se manifeste en fonction de nos croyances et de nos attentes. 
Si tu étais bouddhiste, catholique ou fondamentaliste, tu expérimenterais ce en quoi tu as toujours cru. 
Alors que la Lumière se présentait à moi, je réalisais que ce que je voyais vraiment était la matrice de notre Soi Supérieur. 

Je n’appartenais à aucune religion en particulier. 
C’est donc ce qui m’était renvoyé pendant cette NDE. 
Alors que je demandais à la Lumière de m’en révéler davantage. Je comprenais ce que signifiait la matrice du Soi Supérieur. 
Il existe une "grille, un réseau" autour de la Planète où tous les Moi Supérieurs sont connectés. 
C’est comme une super compagnie, un autre niveau subtil qui nous entoure, on peut l’appeler : un niveau de l’esprit. 
Après quelques minutes, je demandais encore des explications. 
Je voulais vraiment savoir ce qu’était l’Univers. 
Mais au fond de moi j’étais prête à mourir. 
Puis la Lumière s’est transformée en la plus belle chose qui soit : un mandala fait d’âmes humaines. 
J’ai vu ce magnifique Mandala, et j’ai vu, Ô combien merveilleux nous sommes tous dans notre essence, au coeur de nos atomes. Nous sommes la plus belle des créations. 
L’âme humaine, la matrice humaine que nous formons tous est absolument fantastique, élégante, exotique, Tout. 
Je peux difficilement exprimer à quel point cela a changé mon regard sur les Êtres Humains. 
Je m’exclamais : "O mon Dieu que les Êtres Humains sont beaux !". 
Qu’importe où vous en êtes, qu’importe la forme qui est la vôtre, vous êtes une des plus belles créations.